Généralités sur le travail en forêt

Le travail en forêt a beaucoup évolué au cours de la seconde moitié du XXe siècle, essentiellement grâce au développement de véhicules et de machines spécifiques qui ont remplacé petit à petit les animaux et les hommes qui se chargeaient de ce dur labeur. Si la sylviculture est l'ensemble des techniques qui permettent d'exploiter au mieux les forêts, on parle de bûcheronnage quand il s'agit d'abattre les arbres, et de débardage pour le transport de ces derniers.

Les différents types de véhicules et d'engins forestiers

- Les tracteurs forestiers sont semblables aux tracteurs agricoles, la différence la plus notable étant qu'ils sont dotés d'un "stumper" (une petite pelle ou lame semblable à celle d'un bulldozer) qui leur permet, par exemple, d'arracher facilement les souches d'arbres ou les rochers qui pourraient entraver leur passage. Ils sont surtout utilisés pour les travaux de débardage. On les appelle aussi "débusqueurs", leur rôle étant de transporter les grumes hors de la forêt jusqu'à un endroit où elles sont prises en charge par un grumier. - Les grumiers sont des camions ayant été spécialement conçus pour le chargement et le transport des troncs d'arbres débarrassés de leurs branches (les grumes). - Les abatteuses sont des machines qui servent, comme leur nom l'indique, à abattre et à ébrancher les arbres. Elles sont utilisées pour les résineux ou les feuillus au tronc fin. - On emploie aussi d'autres engins spécifiques pour les travaux forestiers, comme des grues, des broyeuses, des débroussailleuses, etc.
Retourner en haut