Une catégorie contenant des véhicules variés

Le terme de Tracteur peut faire référence à une multitude de véhicules motorisés. Le tracteur agricole est le plus ancien, inventé au XIXe siècle, faisant référence à un engin utilisable pour diverses activités dans les champs. Le tracteur routier est plus récent et constitue la partie avant d'un véhicule articulé. Doté d'un ou de plusieurs essieux selon le modèle envisagé, il est possible d'y accrocher une semi-remorque qui se dépose sur la sellette, la plate-forme verrouillable. Plusieurs critères doivent être pris en compte dans l'achat d'un tracteur routier, notamment sa puissance ainsi que sa capacité de tractage.

Le choix de la puissance du tracteur routier

Le prix du tracteur d'occasion dépend principalement de son kilométrage, mais également de sa puissance. Des modèles comme le Volvo FH 460 EEV, d'une puissance de 345 kW, peuvent être trouvés à environ 1 000 euros lorsque leur compteur approche les 200 000 kilomètres. Il s'agit d'un modèle à essieu simple, tandis qu'il faudra compter environ 5 000 euros pour un tracteur à deux essieux. Il peut également s'agir de tracteurs de moins de 3,5 tonnes, qu'il est même possible de conduire avec un permis B. Pour un tracteur routier permettant de transporter des chargements plus lourds qu'une simple remorque, il faut compter environ 10 000 euros d'occasion.

Des véhicules aux cabines différentes

Le tracteur comprend une cabine dans laquelle prend place le conducteur. Plusieurs types de cabines sont proposés par les constructeurs. La plus commune est la cabine avancée qui est placée au dessus du moteur. Elle est droite et basculante, ce qui apporte un confort plus important au conducteur : c'est pour cette raison qu'elle est très souvent utilisée par les Transporteurs amenés à effectuer de longs trajets. L'autre type de cabine d'un tracteur est la cabine semi-avancée, qui se reconnaît par la présence d'un capot à l'avant du véhicule. Elle est plus souvent utilisée par les transporteurs régionaux.
Retourner en haut