Une longue vis sans fin, pour forer les sols

Les plates-formes de forage sont des engins conçus pour le creusement de trous dans les sols. Elles peuvent avoir des structures imposantes, par exemple lorsqu’elles sont prévues pour le forage de puits d’extraction de gaz ou de pétrole. Mais il peut aussi s’agir de structures plus légères, prévues pour percer des trous plus étroits et moins profonds, par exemple pour l’installation de piquets, de poteaux ou de pylônes à enfoncer dans le sol. Quelle que soit leur taille, elles adoptent un même principe de fonctionnement : une vis hélicoïdale est munie d’une pointe dure et perforante. Le mouvement de rotation qui est donné à cette vis sur son axe longitudinal contribue non seulement à l’enfoncer dans le sol mais aussi à soulever et remonter à la surface la terre à évacuer.

Des plates-formes embarquées, autonomes ou sur camions

Lorsque les plates-formes de forage ne sont pas trop volumineuses, elles peuvent être embarquées sur des engins qui en permettent le transport, notamment d’un point à un autre sur les chantiers. Il peut s’agir de camions spécialisés dont la plate-forme arrière supporte le système de forage, ou d’engins spécifiques, parfois montés sur chenilles, et adaptés au déplacement sur terrain gras ou difficile. Dans un cas comme dans l’autre, le forage est piloté soit de l’extérieur soit de la cabine du véhicule. La puissance nécessaire au forage est fournie par des batteries électriques (rarement), un moteur annexe (diesel) ou le moteur de l’engin qui supporte la plate-forme de forage.
Retourner en haut