Acheter une BMW i3 sur AutoScout24.fr

Trouvez le véhicule souhaité

Offres correspondant à votre recherche

Offres correspondant à votre recherche

BMW i3, modèle électrique de référence du constructeur bavarois

La i3 a été commercialisée en 2013 par BMW et constitue le premier modèle de la gamme électrique du constructeur munichois. Le projet i avait été lancé dès 2007 par le groupe BMW, qui se proposait d'innover en élaborant des véhicules dans l'axe d'un développement technologique compatible à la fois avec l'avenir de la planète et avec le mode de vie contemporain. Très attendue lors de sa sortie, cette citadine compacte a marqué un moment phare de l'évolution de l'automobile : avec ses nombreuses innovations technologiques, son design urbain et sa production en série, elle représente une étape supplémentaire dans la commercialisation de voitures électriques. Car la BMW i3 s'inscrit dans le développement durable de A à Z, de sa conceptualisation à son utilisation quotidienne. In fine, c'est un véhicule entièrement propre, sans émissions ni odeurs, parfait pour la ville. Soucieuse de son empreinte sur le marché et l'histoire de l'automobile, la grande marque allemande a ainsi marqué un coup important avec ce modèle en s'adressant à une clientèle à la fois soucieuse de l'écologie et du développement durable et désireuse de conduire des voitures haut de gamme. Placée en tête des voitures électriques de série nouvelle génération, la BMW i3 est à présent un modèle incontournable pour ceux qui se tournent vers cette technologie, y compris sur le marché de la voiture d'occasion.

Une citadine électrique haut de gamme

En matière d'excellence technologique mais aussi esthétique, BMW est une valeur sûre. La BMW i3 ne fait pas entorse à cette règle avec ses finitions nobles et élégantes. Cependant, la voiture ne possède que peu de marqueurs visuels typiquement "BMW", si ce n'est les haricots de la calandre qui apposent la signature de la marque sur tous ses modèles. Le constructeur a d'ailleurs déclaré vouloir s'inscrire dans une ligne propre aux voitures électriques, les clients de ce type de modèles souhaitant souvent qu'ils se distinguent des voitures traditionnelles. L'esthétique générale de la BMW i3 est fondée sur une discrétion claire et limpide. La compacte électrique de Bavière épouse une forme typique de citadine électrique, dans une version désormais propre à la gamme i du constructeur qui se distingue par sa "Black Belt" : capot, toit et hayon noirs formant une ceinture qui donne l'impression visuelle d'un abaissement du véhicule. Le design très particulier des vitres latérales apporte aussi sa touche de singularité à la gamme i. Au niveau de sa réalisation, l'habitacle de la BMW i3 bénéficie d'une architecture dite Life Drive : une cellule en plastique renforcé de carbone (PRFC) montée sur un châssis principalement élaboré en aluminium. L'habitable se voit anobli par des éléments de matières naturelles, comme le bois incorporé à son tableau de bord. L'ensemble de ces matériaux donne à l'i3 un poids très léger : 1195 kg seulement. La BMW i3 a été commercialisée en une seule version, avec des options de prolongement de l'autonomie de la batterie via le système Range Extender. En revanche, un modèle de deuxième génération vient améliorer les performances technologiques du premier à l'été 2016. La mise en circulation de véhicules semblables mais palliant certaines limites de la technologie électrique est inhérente au développement continuel de la recherche dans ce domaine. En trois ans, les progrès en matière d'efficacité ont été considérables. Ainsi, la i3 deuxième génération s'insère dans la même carrosserie mais vient améliorer les résultats techniques. Et ce notamment dans le domaine qui limite encore la voiture électrique : l'autonomie. La première i3 est en effet dotée d'une batterie 22 kW/h / 60AH qui lui assure une autonomie limitée à environ 150 kilomètres, augmentée de 100 à 150 km supplémentaires si l'on prend l'option du groupe léctrogène thermique "Range Extender". La deuxième BMW i3 33 kW/h, avec une batterie améliorée, offre une autonomie bien supérieure, soit 300 km. Avec l'extension du Range Extender, elle peut donc parcourir 450 km. Un résultat très appréciable qui rapproche la citadine électrique des voitures essence à petit réservoir. Ces améliorations en autonomie rendent de surcroît la citadine électrique de plus en plus adaptée aux trajets hors ville. En voiture d'occasion, la BMW i3 promet ainsi d'être une référence du genre, au cœur d'un bouillonnement technologique qui laisse entrevoir d'autres améliorations de taille au fil des années, y compris sur le court terme.

Deux niveaux de motorisation électrique pour la i3

En plus de l'autonomie, BMW améliore encore les performances moteur de l'i3 avec son modèle deuxième génération. L'i3 conserve un couple de 250 NM et un développement de 125 kW / 70ch, mais elle améliore sa réactivité avec 7,3 secondes pour passer de 0 à 100 km/h, contre 7,8 pour le premier modèle. Il ne s'agit pas à proprement parler d'un changement de motorisation, mais d'une amélioration des performances du même moteur, rendue possible par les progrès réalisés par les ingénieurs sur les voitures électriques. La puissance du bicylindre optionnel Range Extender se voit elle aussi augmentée en passant de 25 kW / 34 ch à 28 kW / 38 ch. La sortie du nouveau modèle d'i3 s'accompagne de celle de nouvelles bornes de recharges Wallbox, dont la première génération permettait une recharge en 7 heures au lieu de 10 à 12 sur une prise de courant classique. Les nouvelles Wallbox sont plus puissantes et plus efficaces encore, avec une recharge complète possible en 3 h 45. Ce développement conjoint des offres disponibles en termes de modèle (énergie électrique exclusive ou motorisation hybride), toute marques confondues, mais aussi des technologies de recharge de plus en plus performantes, bouscule peu à peu un marché de l'occasion qui s'adapte à ce nouveau segment et à la demande croissante dont ces véhicules font l'objet.