Lotus occasion : Toutes les annonces Lotus occasion à vendre sur AutoScout24

Trouvez le véhicule souhaité

Offres correspondant à votre recherche

Offres correspondant à votre recherche

Une voiture d'occasion Lotus : des voitures de courses pour la route ultra légères

Les véhicules de sport de Lotus sont réputés pour trois choses : structure légère, moteur puissant et design sans compromis. Et depuis des décennies, tous les noms de modèles commencent par un « E » : d'Elite à Evora en passant par Esprit. Grâce à ces caractéristiques particulières, le conducteur d'une Lotus se sentira tout aussi à l'aise sur la route que sur une piste de course. Bien que ses concurrents Aston Martin, Ferrari, Lamborghini ou Porsche construisent des moteurs plus puissants, Lotus n'a rien à leur envier en matière de vitesse ou d'accélération grâce à ses structures légères innovatrices qui font la réputation du constructeur britannique depuis plus de 60 ans. Les modèles classiques et modèles spéciaux de Lotus sont des véhicules d'occasion non seulement rapides et sportifs mais également adaptés à un usage quotidien, même si les nombreux arrêts de la circulation en ville ne se prêtent pas au caractère des Lotus : ces voitures de sport sont rodées au plaisir de la conduite pure.

Le modèle classique : la Lotus Elise comme véhicule d'occasion

Elise est une véritable voiture de sport Lotus. Vue par certains comme un «moteur sur roue», la Lotus Elise renonce à certains éléments techniques : Pas d'ABS ni d'ESP, pas non plus de pare-soleil ou de boîte à gants. Lotus a également fait l'impasse de la direction assistée. Mais la Lotus Elise offre en contre-partie le plaisir de conduire dans sa forme la plus pure. Grâce à sa structure légère (poids à vide de moins de 700 kilos), même le moteur le plus faible de 122 ch la fait déjà rugir sur les routes. Les modèles spéciaux sportifs disposent d'encore plus de puissance allant jusqu'à 192 ch. La deuxième génération a vu le jour en 2000. Sa grande star, la Elise SC (SC comme « supercharged » car elle est équipée d'un compresseur), disposait de 222 ch pour un poids de 900 kilos. En 2008 sont enfin apparus les airbags pour conducteur et passagers. La série 3 actuelle est produite depuis 2010. Le modèle sportif actuel avec ses 220 ch a été baptisé Elise S.

Les différentes éditions de ce modèle, soignées et conduites avec respect, sont des voitures d'occasion de grande qualité et dignes de confiance. En effet, d'un point de vue technique, le modèle Elise est construit de façon très simple. Et cela est particulièrement vrai pour la première génération pour laquelle Lotus a utilisé de nombreux composants de modèles courants des autres fabricants automobiles. Une Elise en bon état et régulièrement entretenue et qui n'effectue pas de manœuvres de conduite hasardeuses remerciera son conducteur en vivant de longues années. La carrosserie doit également être entretenue avec soin, car des dommages sérieux du plastique renforcé en fibres de verre ne seraient que difficilement réparables. Il est nécessaire de s'habituer à l'absence de direction assistée et à l'équipement spartiate. Le plus agréable est bien sûr de conduire Elise décapotée. Mais l'armature doit tout de même être intacte et la capote en bon état. Lotus ne fournit plus de pièces de rechange pour l'armature mais les voitures d'occasion dont la capote est déchirée peuvent être réparées par un bon spécialiste.

Lotus rencontre d'abord un grand succès dans les courses, ensuite sur la route

Au centre de l'histoire de Lotus, se trouve son fondateur Colin Chapman. Sa déclaration « Celui qui ne gagne pas n'a pas vraiment essayé » est légendaire. Personne ne peut reprocher à Chapman de ne pas avoir essayé. Et il a gagné énormément. En 1947, ce Britannique fonda une petite entreprise qui construisait à l'origine la Lotus Mk I, une édition spéciale de sport basée sur le modèle d'avant-guerre Austin 7. La légende raconte que Chapman aurait baptisé la Lotus Engineering Ltd. en hommage à sa petite-amie (plus tard devenue sa femme) Hazel, sa « fleur de lotus ». Au début des années 50, Chapman fonda une autre entreprise appelée « Lotus Cars » qui construisait des voitures de sport en série dont le premier modèle à succès fut la Lotus Mk VI encore vendue en kit. Les clients pouvaient choisir n'importe quels moteur ou boîte de vitesse - ce qui leur permettait de participer à énormément de courses. Avec succès : les conducteurs de Lotus Mk VI enregistrèrent de nombreuses victoires.

Entre 1958 et 2004, Lotus façonne l'histoire de la Formule 1

La Mark VI fut le point de départ d'une série d'améliorations qui permirent à Lotus de se faire un nom dans le monde des courses automobiles. La Mark VIII était la première voiture de sport Lotus équipée de la technologie Spaceframe. Elle fut désignée par les connaisseurs en la matière de « châssis de voiture de sport presque parfait». La Lotus Eleven se place dans la même lignée. Le modèle Eleven était une des voitures de course au plus grand succès dans les années 50. Elle remporta plusieurs courses à Sebring (en Floride) et Le Mans dans la catégorie 1100 cm3. Son successeur, la Lotus Mk XII, était la première voiture conçue spécialement pour la course. Lotus participa à des courses de formule 1 entre 1958 et 1994 avec sa propre équipe. Le Team Lotus remporta sept fois le titre de champion du monde dans la catégorie des constructeurs. Les pilotes Lotus comme Jim Clark, Emerson Fittipaldi ou Mario Andretti remportèrent 6 fois le titre de meilleur pilote. Ces victoires sont dues à des technologies de pointe et aux structures légères qui rendaient les formules 1 plus rapides et plus aérodynamiques que leurs concurrentes.

Un voiture de sport deux places passe sur la route

Les voitures pour route profitèrent également des nombreuses innovations de la branche sportive. La Lotus Seven est un véhicule de légende également vendu en kit. C'est actuellement le seul modèle Lotus disponible d'occasion dans des versions rééditées par d'autres constructeurs comme Caterham, Irmscher ou Westfield. Avec l'élégante Lotus Elite type 14, commercialisée en 1958, Lotus réussit enfin à s'imposer sur la route avec une voiture de sport à deux places. La structure des Lotus Elan devait servir de modèle pour les véhicules suivants : châssis à traverse de transmission, carrosserie en fibre de verre, moteur twin-cam. Les moteurs furent d'abord conçus en collaboration avec Coventry Climax, ensuite avec Ford et furent utilisés pour la première fois sur la Lotus Cortina. La Lotus Elan était le premier modèle à ne plus être proposé en kit. Les successeurs, la Lotus Eclat en quelque sorte et la Lotus Elite Type 75, n'étaient plus à assembler soi-même. Elles étaient fabriquées dans l'usine anglaise de Hethel près de Norfolk. À partir de 1966, un modèle spécial pour le continent européen, la Lotus Europa, est proposée. La Lotus Esprit, construite entre 1976 et 2004, revendique le titre de classique absolu. Elle a été construite non seulement avec un moteur central classique mais plus tard également avec un V8.

La crise du constructeur automobile britannique et le « sauveur de Lotus »

Au début des années 1980, le groupe Lotus - composé du constructeur de voitures de sport et de l’équipe de course – connaît des difficultés : les ventes chutent en raison de la crise économique et la marque n'avait plus de nouveaux modèles en réserve. Chapman lança alors une collaboration avec Toyota. La transmission et d'autres composants de la nouvelle Lotus Excel venaient du Japon. Le chiffre d'affaires remonta aux États-Unis, mais la catastrophe était imminente : Chapman mourut d'un infarctus en 1982, l'année suivante l'entreprise était au bord de la faillite. D’autant que Lotus fut impliqué dans le scandale DeLorean concernant un détournement de subsides du gouvernement britannique. De nouveaux investisseurs firent malgré tout confiance à Lotus et le magnat du véhicule d'occasion David Wickins qui avait fait fortune avec British Car Auctions prit la barre du navire. Sous la direction de Wickins, Lotus parvint à redresser ses finances, ce qui valut bientôt à David Wickins le surnom de « sauveur de Lotus ». Afin de développer de nouveaux modèles, Lotus se mit en quête d'investisseurs parmi les gros constructeurs automobiles.

De l'île britannique à la Malaisie en passant par l'Italie

General Motors reprit la société britannique en 1986 et la revendit sept ans plus tard à Romano Artioli qui possédait alors la marque traditionnelle Bugatti. En 1995, les Britanniques présentaient la Lotus Elise, une voiture de sport inhabituelle : très petite, un moteur central plus petit que d'habitude et aucun confort. En outre, la Elise avait été construire avec la structure légère la plus moderne. Le châssis en aluminium pesait tout juste 65 kilos, la carrosserie était en plastique renforcé de fibre de verre. La Elise fut et est restée un grand succès de Lotus. On trouve des Elise d'occasion dans de nombreuses éditions, formes et modèles spéciaux. Il y a même des éditions limitées. Ce roadster doit son nom à la petite-fille d'Artioli : Elise. La version sportive non décapotable fut vendue sous le nom Lotus Exige. Un an plus tard seulement, Lotus changea à nouveau de propriétaire. En 1996, Artioli déclarait la faillite de Bugatti et vendait 80 % de ses parts Lotus à Proton. Le constructeur automobile malaisien et son actionnaire majoritaire Yahaya Ahmad reprirent alors la direction de la marque de luxe. La Lotus Evora fut ensuite lancée comme voiture de sport plus confortable qu'habituellement. Elle offre notamment un régulateur de vitesse et un GPS intégré. Lotus appartient aujourd'hui à la holding industrielle malaisienne DRB-HICOM qui a repris Proton en 2012.

Bons véhicules d'occasion parmi les modèles récents de Lotus

Nom du modèle Période de production Moteur Puissance Vitesse maximale Accélération de 0 à 100 km/h
Lotus Elise S Depuis 2012 Moteur à soupapes avec compresseur, 1,6 litres et 4 cylindres en série 220 ch 234 km/h 4,6 s
Lotus Europa SE 2008 à 2010 Moteur turbo, 2,0 litres 4 cylindres en ligne 225 ch 235 km/h 5,3 s
Lotus Exige S Depuis 2012 Moteur V, 6 cylindres, 3,5 litres 350 ch 277 km/h 3,8 s
Lotus Evora Depuis 2009 Moteur V, 6 cylindres, 3,5 litres- 280 ch 260 km/h 5,1 s
Lotus Eterne Encore inconnu Moteur V8, 5,0 litres 620 ch 315 km/h 3,9 s
Mehr anzeigen