Acheter Microcar d'occasion pas cher sur AutoScout24.fr

Trouvez le véhicule souhaité

Offres correspondant à votre recherche

Offres correspondant à votre recherche

Spécialisé dans la construction de bateaux de plaisance et le moulage de pièces en polyester, le groupe Jeanneau voit le jour aux Herbiers sous l’impulsion d’Henri Jeanneau en 1957. C’est à partir des années 1970 que le groupe Jeanneau décide de se diversifier et de créer un département automobile spécialisé dans la construction de voitures sans permis. La Microcar était née.

Microcar : des débuts modestes mais prometteurs dans les années 1980

En octobre 1980, la marque lance sur le marché sa première RJ49. Distribuée par un réseau de 150 distributeurs, ce véhicule innovant permet d’accroître le développement de l’entreprise vendéenne. Très vite, la DX49 arrive également sur le marché, avec des lignes un peu trop modernes pour l’époque, si bien qu’elle sera très peu produite. Par la suite, les RJ et DX seront équipées d’un monteur de la marque Montésa de 10 chevaux et de suspensions renforcées. Elles peuvent alors atteindre une vitesse de pointe 75 kilomètres par heure. En 1984, la 50 remplace la RJ sur les lignes de production. C’est le premier modèle proposé dans trois motorisations, deux en essence et une en diesel. A partir de 1985, la RJ sera vendue uniquement d’occasion et, en 1987, grâce à son réseau regroupant 190 concessionnaires, le groupe passe la barre des 20000 voiturettes vendues. A cette même période, Microcar présente la 600, équipée d’un moteur de 652 cm3. Cette petite voiture a tout d’une grande puisqu’elle peut accueillir quatre personnes. La version utilitaire de la 600 est dotée d’une carrosserie monocoque. En 1988, il est décidé de changer le procédé de fabrication des voitures sans permis. Les carrosseries, naguère moulées selon la technique du polyester contact, seront dorénavant fabriquées par compression à basse pression du polyester. C’est de cette façon que la nouvelle micro voiture voit le jour, avec la Spid.

Années 1990 et 2000 : changements de propriétaires et nouveaux modèles

En 1991, le groupe Chatellier Industries rachète le groupe Jeanneau. Très expérimenté dans la fabrication de petits véhicules, Félix Chatellier, directeur général du groupe, développe les activités automobiles de la marque et lance en février 1992 la première ligne de production de voitures électriques. La Lyra sera ainsi la première voiture électrique de Microcar distribuée en France, en Allemagne, en Italie et dans de nombreux autres pays européens. La Lyra est actuellement le seul véhicule électrique produit en série industrielle. En 1995, le groupe produit par ailleurs le modèle Newstreet, et la Virgo voit le jour en 1997. Le 1er septembre 2000, le groupe Bénéteau acquiert Microcar et regroupe l’ensemble de la production près de Nantes. La firme devient ainsi le deuxième constructeur de voitures sans permis. En mars 2008, le groupe Bénéteau cède Microcar au groupe Driveplanet, qui possède déjà les marques Ligier et Dué. Du rapprochement de ces deux acteurs principaux dans la construction de quadricycles légers et lourds est né Ligier Group. En 2013, le groupe Ligier détient 41% de part de marché et produit chaque année environ 6000 véhicules de la marque Microcar. Le groupe est actuellement le leader sur le marché européen. Toutes les voitures sont assemblées dans l’unité de production de sept hectares située à Montaigu, près de Nantes.

Des voitures d’occasion devenues des modèles emblématiques de la marque Microcar

Aujourd’hui vendue comme voiture d’occasion ou de collection, la RJ49 fut la première voiture de la marque. Cette traction avant est composée d’une carrosserie en polyester montée sur une structure métallique. Elle est équipée d’un moteur de 50 cm3 de la marque Motobécane ou Peugeot, puis Sachs à partir de 1983. Elle accueille deux passagers et possède un vrai coffre de 440 litres. La RJ49 sera fabriquée quant à elle jusqu'en 1985. Suivra, en 1991, le premier modèle de voiture sans permis électrique, destiné à répondre aux enjeux économiques et écologiques sur le marché automobile. La Lyra électrique s’exportera très bien sur le marché européen et international, et remplit parfaitement sa mission pour des petits déplacements urbains. Aujourd’hui ces petites voitures d’occasion sont rachetées par des passionnés sur le marché de l’occasion ou lors des regroupements de voitures anciennes. En 2014, qu’elle soit neuve ou d’occasion, la M GO reste le modèle phare de la marque. Déclinée en version classique, évasion ou sportive, la M GO est commercialisée au choix avec un moteur thermique ou électrique, et est aussi proposée en version utilitaire de style break avec le modèle baptisé Cargo.

Des innovations au service de la sécurité

Microcar fut le premier constructeur de voitures sans permis à proposer en série la ceinture de sécurité, les feux de détresse et le troisième feu stop, dans tous ses véhicules. En 2005 le constructeur dépose un brevet, unique dans le monde des quadricycles, avec le « Microcar Protection System ». Ce système comprend une ceinture de sécurité avec un limiteur d’effort, un airbag conducteur et un support moteur absorbeur de chocs. Ce brevet sera ensuite complété par de nouveaux équipements comprenant quatre freins à disques, des feux de jour à LED, le déverrouillage automatique des portes en cas de freinage d’urgence et le déclenchement automatique des feux de détresse.

Mehr anzeigen