Peugeot occasion : Toutes les annonces Peugeot occasion à vendre sur AutoScout24

Trouvez le véhicule souhaité

Offres correspondant à votre recherche

Offres correspondant à votre recherche

A la recherche d'une Peugeot d'occasion ? Sur AutoScout24 vous trouverez un grand nombre d'annonces de Peugeot d'occasion à vendre en France. Vous pouvez aussi déposer gratuitement votre annonce Peugeot et vendre votre voiture rapidement.


L'histoire du constructeur d'automobiles Peugeot, qui est aujourd'hui encore une entreprise familiale, prend ses racines dans les débuts de l'industrialisation. Deux fils de la famille Peugeot sentirent, dès 1812, les prémices d'une nouvelle époque et transformèrent le moulin qu'ils possédaient en une aciérie à la hauteur de leur soif d'innovation. Les marchandises qui furent fabriquées en série à l'époque, comme des moulins à épices, sont encore produites aujourd'hui, sous des formes plus modernes bien sûr.

En 1889, débuta l'histoire de la marque ; Armand Peugeot entreprit la fabrication du tricycle Serpollet, qui fonctionnait à la vapeur et qui, avec ses quatre CV, atteignait quand même 25 km / h. Ce prémier modèle entra dans l'histoire sous le nom de Peugeot Type 1. Un an après seulement, Peugeot reconnut la puissance des moteurs essence vendus par Daimler et les avantages des véhicules à quatre roues, et produisit alors la Type 2 en tant que prototype pour tous les modèles suivants. Suite à cela, les usines de l'entreprise fabriquèrent les véhicules les plus divers, des 2 aux 5 portes, des véhicules de livraison aux bus et même aux premières variantes sport, qui, fabriquées à très faibles exemplaires, marquèrent le début du système de nomenclature actuel, lequel consiste tout simplement en une numérotation des types. En 1910, bien plus de 100 types de Peugeot différents avaient déjà été répertoriés.

L'entreprise d'Armand Peugeot, dont le siège se trouvait à Lille, se nommait depuis 1896 „Société des automobiles Peugeot” et, un an plus tard, elle fabriqua deux manufactures à Audincourt et Fives-Lille, où Peugeot fit fabriquer ses propres moteurs à deux et quatre cylindres pour ne plus dépendre des fabricants de Mercedes. Les trois neveux d'Armand, qui depuis 1896 produisaient des bicyclettes, des motocycles et des petites voitures sous le nom de „Les Fils de Peugeot Frères”, s'unirent avec leur oncle en 1910 et élargirent la gamme de produits de Peugeot grâce à leurs propres conceptions.

Très tôt, Peugeot devint actif dans le sport mécanique émergeant à l'époque et remporta avec divers modèles ses premières victoires aux courses des Grands Prix européens et nord-américains, victoires qui donnèrent un prestige international à l'entreprise. Avec le premier classique de l'automobile, la Peugeot Bébé produite en 1913, l'entreprise atteint, en France , une part de production de 50 pour cent et une part de marché de 20 pour cent, jusqu'à ce qu'éclate la Première guerre mondiale pendant laquelle l'entreprise fut obligée de ne produire que des armes.

Sous le signe de la croissance des années 20, les fabricants d'automobiles reconquirent lentement mais sûrement le grand public. Peugeot participa à cette évolution avec la „Quadrilette type 161”, un véhicule produit à de nombreux exemplaires et à un prix relativement faible. Les innovations telles que l'introduction de moteurs diesel ou de freins agissant sur les quatre roues attirent l'attention des nouvelles classes moyennes. Avec la Type 201 qui fut présentée au Salon automobile de Paris en 1929 (pour la première fois avec le 0 au milieu, lequel est aujourd'hui protégé), Peugeot éleva les véhicules à traction avant au rang de standard et ces véhicules furent, dès lors, produits en masse ; avec la 201, la 301 et la 601, Peugeot lança des voitures de sport qui, grâce à leur design et leur toits escamotable, font aujourd'hui encore partie des classiques de la classe supérieure.

L'histoire de Peugeot, un temps interrompue par la Guerre mondiale, continua en 1948. La Type 203 conquit pour la première fois un large public dans les classes moyennes supérieures de la société française, alors que la 403, conçue en 1955 par le designer Pininfarina et disponible aussi deux ans plus tard en diesel, franchit la barre du million. Peugeot avait trouvé son style grâce à Pininfarina, qui, au cours de l'époque qui suivit, conçut également des carrosseries pour Alfa Romeo, Ferrari et Jaguar ; Peugeot acquit une renommée mondiale avec les petites voitures qui furent fabriquées par la suite.

Avec l'implantation de nouveaux sites dans les années 70 et l'acquisition du concurrent Citroën et des filiales européennes de Chrysler, lesquels furent intégrés au nouveau groupe PSA, Peugeot consolida sa position sur le marché. Aussi bien dans le sport mécanique que dans la construction de petites voitures, les modèles français trouvèrent leur place sur le marché international. Des modèles modifiés participent au rallye Paris-Dakar et aux courses de Formule 1 depuis les années quatre-vingts et occupent des premières places ; avec la Peugeot 205, qui fut produite, jusqu'en 1999 ; à cinq millions d'exemplaires, Peugeot est fortement représenté sur les routes de France.

Au début du nouveau millénaire, Peugeot s'inspire un peu des formes futuristes des nouveaux designers et produit les premiers véhicules électriques. Certains nouveaux modèles, comme la 607, ciblent dorénavant aussi la classe supérieure, la gamme des produits comprenant aussi bien des breaks et des versions sport que des monospaces et des utilitaires, mais les Français se concentrent traditionnellement encore sur les petites voitures, qui sont abordables et plaisent à la clientèle classique.


Vous pouvez consulter les annonces auto occasion et trouver votre future voiture occasion sur le site AutoScout24.fr

Mehr anzeigen