Acheter une Peugeot 104 sur AutoScout24.fr

Trouvez le véhicule souhaité

Offres correspondant à votre recherche

Offres correspondant à votre recherche

La Peugeot 104 : une petite voiture de légende

Pour ceux qui apprécient les petits modèles français, la 104 de chez Peugeot est le véhicule qui s'impose, côté voiture d'occasion. Cette citadine a été fabriquée à Mulhouse dans les usines PSA Peugeot-Citroën entre 1972 et 1988. Il s'agit d'un vrai succès de vente, parce qu'il s'en est écoulé plus d'un million et demi d'exemplaires. Elle avait d'abord été conçue comme une berline à quatre portes, avant de subir une petite révolution et de devenir le coupé trois portes passé à la postérité, notamment grâce à ses déclinaisons sportives. Mais déjà en 1972, la Peugeot 104 marquait les esprits puisqu'il s'agit alors de la berline à quatre portes la plus courte du monde. Ce sont néanmoins les compétitions sportives qui vont achever de populariser la 104. Elle fut victorieuse dans de nombreux rendez-vous sportifs et accumula les titres. On peut citer les 24 Heures de Chamonix remportées dès 1977, la Ronde de Serre Chevalier raflée à trois reprises, ou encore le Championnat de France des Rallyes Terre gagné trois fois. Cette voiture atypique s'est également imposée dans de nombreux rallyes, en France comme à l'étranger.

Modèles et évolutions de la Peugeot 104

Entre 1972 et 1988, années de fabrication du véhicule, la Peugeot 104 a connu de nombreuses versions. En 1972-1973, c'est le début de la production de la berline quatre portes, bicorps, avec son moteur X de 954 cm3. C'est en 1974 qu'est présenté le modèle coupé trois portes qui possède un hayon dont est dépourvue la berline. L'empattement et le porte-à-faux arrière sont réduits et la taille de la 104 diminue encore. En 1976, le coupé 104 ZS est lancé. Son moteur est de 1124 cm3 (66 ch DIN) et sa version sportive monte jusqu'à 155 km/h. Pour ce qui concerne les accessoires, son volant est à trois branches et ses phares sont à iode. En 1977, la berline passe à cinq portes. En 1979, une série spéciale est lancée : la 104 ZS2, sportive s'il en est puisqu'elle monte jusqu'à 173 km/h, toujours animée par son moteur X, mais cette fois-ci il fait 1360 cm3 (93 ch DIN). Dans les années 1980, ces modèles connaissent une série d'améliorations. Par exemple, en 1980, les tableaux de bord sont changés. Cette même année est également marquée par le passage à des pneus taille basse sur des jantes larges sans enjoliveur avec des bandes de décoration latérales. En 1982, le design de la partie avant du véhicule évolue à l'image des nouveaux rétroviseurs qui sont installés. A partir de cette année-là, la 104 possède aussi un essuie-glace arrière. 1983 rime ensuite avec nouveauté pour la 104 ZS : elle est la première de la gamme à obtenir une boîte à cinq vitesses. Les modèles de l'année 1985 possèdent quant à eux une planche de bord et des éléments extérieurs, très similaires à la Talbot Samba. La 104 ZS est supprimée en 1986, sans doute à cause de la concurrence et de l'important succès de la Peugeot 205, lancée en 1982. Les autres modèles survivent seulement deux ans à la 104 ZS et, en 1988, PSA Peugeot Citroën décide d'arrêter la production.

La motorisation de la Peugeot 104

Disponible aujourd'hui en tant que voiture d'occasion qu'on peut facilement faire « retaper » en cas de besoin (les garagistes spécialisés et autres associations ne manquent pas), la Peugeot 104 dispose à l'origine d'un moteur essence, différent selon les versions : 1.0 45 ch, 1.1 50/66 ch ou bien encore 1.4 72/80/93 ch. La position du moteur est transversale avant. La boîte de vitesses est manuelle, à quatre ou cinq rapports selon la version et le millésime. Enfin, sur les premiers modèles de la Peugeot 104, c'est un moteur X que l'on trouve sous le capot. Il s'agit d'un moteur quatre temps à quatre cylindres et huit soupapes, arbre à cames en tête, distribution par chaîne, refroidissement liquide. Également surnommé « bloc X », il était doté d'un vilebrequin cinq paliers, conçu par la Société Française de Mécanique spécialement pour le groupe Peugeot-Citroën, ainsi que pour l'entreprise française rivale, Renault. La 104, comme d'autres modèles historiques et très populaires de Peugeot et des autres grandes marques françaises, a incontestablement marqué son époque. Le capital sympathie dont elle bénéficie encore aujourd'hui, au même titre que la 205, la Renault 5, ou encore la 2CV ou la 4L pour la génération antérieure, en fait un fleuron recherché sur le marché de l'occasion.