Porsche occasion : Toutes les annonces Porsche occasion à vendre sur AutoScout24

Trouvez le véhicule souhaité

Offres correspondant à votre recherche

Offres correspondant à votre recherche

En 1897 déjà, Ferdinand Porsche (1875-1951) jette les bases à l'Exposition universelle de Paris de ce qui allait être l'une des entreprises automobiles les plus rentables au monde. Le jeune ingénieur et pilote d'essai y présente la voiture électrique hybride Lohner-Porsche : l'utilisation révolutionnaire d'un moteur à moyeu sur roue lui vaut alors une gloire mondiale. Par la suite, l’Autrichien est employé par la société Daimler, où il joue un rôle déterminant dans la conception des deux voitures de sport à compresseurs, Mercedes SS et Mercedes SSK.

En 1931, Ferdinand Porsche fonde le bureau d'études Porsche à Stuttgart, jetant ainsi les bases de la Ing. H.c. F. Porsche AG actuelle. Cette entreprise d'ingénieurs construit, entre autres, des voitures de course pour Auto Union et participe aussi à la construction de la Volkswagen VW 38, appelée aussi Porsche 60, modèle précurseur de la Coccinelle, mais qui ne sera produite qu'après-guerre. C'est aussi à cette époque qu'est conçu un véhicule de collection aujourd'hui très demandé, le Tracteur Porsche-Diesel.

Le fils de Ferdinand Porsche, dit « Ferry », remplace son père à la tête de l'entreprise en 1947. À Schwäbisch Gmünd, il participe, en 1948, à la conception et au développement de la « première véritable Porsche », la Porsche 356/1, un roadster ouvert deux-places à la carrosserie légère dont les éléments mécaniques, moteur et suspension compris, ont été repris à la Coccinelle Volkswagen. C'est aussi à Ferry que l'on doit le fameux écusson Porsche. Ferdinand Porsche junior marque ainsi l'histoire du jeune groupe automobile et trace la voie vers la fabrication de voitures de sport.

En 1951, un an avant la mort de son père, Ferry décide de s'établir à nouveau sur le site de Zuffenhausen à Stuttgart. Il acquiert ainsi ses propres ateliers de fabrication et ses propres équipements : Porsche devient alors une usine d'automobiles autonome. Afin de s'imposer comme véritable constructeur d'automobiles de sport, Ferry tente également de faire connaître ses modèles en participant à diverses courses automobiles. En 1951, la Porsche 356 remporte ainsi sa première course internationale, les 24 heures du Mans. De nombreuses autres victoires vont suivre, remportées par d'autres modèles comme la Porsche Spyder 550.

Les victoires de Porsche se succédant dans les courses automobiles internationales et les ventes des nouveaux et des anciens modèles augmentent. C’est pour cette raison que, commercialisée en 1953, la Spyder 550 remporte un franc succès. Dix ans plus tard, elle est suivie par la mythique Porsche 911, encore très recherchée de nos jours et dont le design de la carrosserie est imaginé à nouveau par un membre de la famille Porsche, cette fois-ci au fils de Ferry, Ferdinand Alexander. Les Porsche 914/4 et 914/6 ainsi que la Porsche 917, qui reste aujourd'hui l'une des voitures de course les plus populaires au monde, sont, quant à elles, mises sur le marché en 1969 et 1970.

En 1971 est créé à Weissach un centre de développement qui va donner naissance au Groupe Porsche Engineering actuel, filiale en propriété exclusive de Porsche AG (l’entreprise a été convertie en société par actions en 1972 sous la présidence de Ferry Porsche). Porsche Engineering est un centre dédié aux travaux de développement dans les domaines de la carrosserie, de la technique et de la technologie des moteurs.

En 1974 est lancée la première Porsche 911 Turbo, tandis qu'avec la 924, la firme présente pour la première fois une voiture de sport à moteur à transmission transaxle : dans ce type de configurations d'automobiles, le moteur est placé à l’avant, la boîte à l’arrière. En 1977, avec la 928 dotée d'un moteur V8 en métal léger placé en position avant, d'un châssis en aluminium et d'une configuration transaxle, Porsche réussit l’exploit de fabriquer la seule voiture de sport qui ait jamais été élue voiture de l'année.

Les années 80 sont marquées par les victoires en course automobile de la Porsche 956 et par la série des 911 Carrera lancée en 1988, à l'occasion du 25e anniversaire de la Porsche 911. Aujourd'hui, les différents modèles de la série bénéficient tous d'innovations techniques majeures comme des catalyseurs trifonctionnels et une boîte de vitesses Tiptronic dotée de quatre rapports, combinant transmission automatique et transmission manuelle.

En 1996, après seulement trois années et demi de recherche et de développement, débute la production du Porsche Boxster, roadster à moteur central et à châssis sportif. Quant à la Porsche 911, dont le succès demeure intact, elle bénéficie sans cesse de nouveaux perfectionnements technologiques : en 1995, elle se dote d'un moteur biturbo et d'un diagnostic embarqué ou On-Board Diagnostics (OBD), en 1997, elle bénéficie d'un moteur six cylindres boxer à refroidissement par eau. Ferry Porsche décède en 1998. Depuis sa mort, aucun membre de la famille n'est plus autorisé à être actif au sein du conseil d'administration de l'entreprise, en raison des nombreux conflits de compétence. L'année 1999 voit naître le nouveau site de production à Leipzig, où sont fabriquées désormais la Porsche Cayman et la Porsche Carrera GT.

Après le tournant du millénaire, le fabricant de voitures de sport enregistre résultats record sur résultats record, aidé en cela par le succès de la Porsche Cayenne qui compense la baisse des ventes du Porsche Boxster et de la Porsche 911. Pour l'exercice 2007/2008, l'entreprise réalise ainsi un bénéfice net par rapport à son chiffre d'affaires avant impôt de 8,57 milliards d'euros.

En juin 2007, l'entreprise d'exploitation Dr. Ing. h.c. F. Porsche AG devient une filiale à part entière de Porsche Automobile Holding SE. La holding nouvellement créée, organise, en outre, une participation au capital de la société Volkswagen AG à hauteur de 50,76 % des actions ordinaires. À terme, l'objectif est d'augmenter la participation de Porsche à 75 % du capital en 2009, sous réserve de conditions économiques favorables, afin d'ouvrir la voie à une prise de contrôle majoritaire.

La prise de contrôle majoritaire à plusieurs niveaux de Volkswagen par Porsche s'accompagne toutefois de différends avec le gouvernement de Basse-Saxe à propos de la loi VW. Des critiques sont également émises sur le style de direction du président du conseil d'administration de Porsche et sur les déséquilibres quant à la composition du comité d'entreprise commun aux deux entreprises. Conséquence directe de la vente à découvert, les actions ordinaires Volkswagen entrent dans une zone de turbulences à l'automne 2008 et affichent un cours de près de 1.000 euros. Dans le même temps, l'entreprise Porsche n'est elle-même pas épargnée par la crise financière mondiale et prévoit pour 2009 une baisse de son chiffre d'affaires d'environ 14 % par rapport à l'année précédente.

Le musée Porsche ouvre malgré tout ses portes à la fin de janvier 2009, après trois années de travaux, au siège historique de Stuttgart-Zuffenhausen. Conçu par l'agence autrichienne Delugan Meissl Associated Architects, il a coûté environ 100 millions d'euros. En septembre de la même année sont commercialisées les cinq séries du Gran Turismo Panamer quatre-portes.

Mehr anzeigen