Acheter Porsche 356 sur AutoScout24.fr

Trouvez le véhicule souhaité

Offres correspondant à votre recherche

Offres correspondant à votre recherche

Avec la Porsche 356 commence la production en chaine du constructeur


Déjà longtemps avant les participations, absorptions et fusions médiatisées entre les deux entreprises, le constructeur de voitures de sport Porsche et le groupe Volkswagen entretenaient des relations d’affaires étroites. L’agence de construction Porsche a été fondé par Ferdinand Porsche au début des années 30 à Stuttgart et a établi les plans de construction de la Coccinelle de Volkswagen qui après la Deuxième Guerre Mondiale est devenue un des modèles avec le plus de succès dans l’histoire de l’automobile et le bureau d’ingénieurs Porsche encaissait des droits de licence pour chaque exemplaire produit. Ces moyens ont été investi dans le développement d’une voiture de sport de la maison : en 1948, la Porsche 356 a ainsi été le premier modèle produit en série et jusqu’en 1965 elle a été produite en quatre générations pour que la Porsche 911 prenne ensuite le relais. Aujourd’hui, les coupés et cabriolets de la série Porsche 356 sont des Classic Cars recherchés.


De la technologie de Coccinelle pour la Porsche 356


Ce n’était pas une coïncidence que la Porsche de la première génération, construite entre 1948 et 1955, rappelait une Coccinelle abaissée et rallongée. Le design provenait en effet d’un styliste de Porsche qui avait également dessiné la carrosserie de la Coccinelle. En termes techniques, la première Porsche était également basée sur la première Volkswagen. Le choix de moteur était un boxer poussé avec refroidissement à air monté dans l’arrière qui actionnait les roues arrière de la Porsche 356. Quatre propulseurs en trois classes de cylindrée (1,0 litre, 1,3 litre et 1,5 litre) étaient disponibles et fournissaient entre 29 kW (40 CV) et 51 kW (70 CV). Le modèle de pointe Porsche 356 avec son moteur de sport de 1,5 litre atteignait une vitesse de 170 km/h. Pour comparaison : la Porsche la plus petite faisait seulement 140 km/h. La Porsche 356 était disponible en cabriolet et coupé à deux places. Une version ouverte puriste a été introduite au programme avec la Porsche 356 Speedster.


La Porsche 356 en coupé et cabriolet


La variante sportive de la Speedster qui pouvait être conduite avec des vitres latérales amovibles et avec une capote textile entièrement rétractable restait au programme pour la deuxième génération de la Porsche 356, produite entre 1955 et 1959. Peu avant l’arrêt de production de la série, elle a été remplacée par la Porsche 356 Convertible à aménagement intérieur conventionnel. Autrement, les ventes étaient reparties de manière assez égalitaire entre les coupés et les cabriolets, surtout comme les voitures ouvertes à deux places ont à partir de 1957 été proposées avec un toit amovible solide à la place de la capote textile. Dans les catégories de cylindrée de 1,5 et 1,6 litre, le fabricant proposait désormais quatre motorisations différentes pour la Porsche 356. La version d’entrée pouvait faire appel à 44 kW (60 CV) pendant que les modèles de sport au nouveau nom de Carrera pouvaient mobiliser jusqu’à 81 kW (110 CV). Avec cette motorisation, la Porsche 356 en version commerciale tentait pour la première fois de dépasser la marque de 200 km/h.


Avec la version sport Carrera, la Porsche 356 devint une voiture culte


Grâce à de telles performances sur la route et également à cause des succès à fort prestige sur les parcours automobiles, la Porsche Carrera est devenue au plus tard en troisième génération de la Porsche 356 (1959-1963) le symbole de la culture automobile sportive de l’Allemagne. Même si les coupés et les cabriolets étaient toujours produits en petite version de base de 44 kW (60 CV), c’étaient les modèles plus performants des classes de cylindrée de 1,6 et 2,0 litres et les versions sport réduites en poids de la Carrera de 96 kW (130 CV) qui tenaient le plus de promesses pour l’avenir. Cela était également représenté par le modèle de pointe de la Porsche 356, produite en dernière génération entre 1963 et 1965. Vers la fin de la période de construction et avant la présentation de la première Porsche 911, les coupés et cabriolets n’étaient plus proposés qu’en deux versions de moteur d’une cylindrée de 1,6 litre, disposant respectivement d’une puissance de 55 kW (75 CV) et 70 kW (95 CV).


Vous pouvez consulter les annonces auto occasion et trouver votre future voiture occasion sur le site AutoScout24.fr

Mehr anzeigen