Acheter Porsche 912 sur AutoScout24.fr

Trouvez le véhicule souhaité

Offres correspondant à votre recherche

Offres correspondant à votre recherche

Porsche 912 : une icône discrète

Sortie en avril 1965, la Porsche 912 a connu un énorme succès auprès des adeptes de la marque. Il a fait suite à la réussite phénoménale de sa grande sœur, la 911. Pour un tas de raisons, la 912 est d'ailleurs considérée comme une sous-911. Malgré toutes ses particularités, il est en effet difficile de ne pas constater qu'elle en est bel et bien inspirée. Cette initiative a été prise suite à un grand pragmatisme de la part du constructeur allemand. En effet, l'équipe de Zuffenhausen s'était rapidement rendu compte que les clients qui avaient acheté une Porsche 356 auraient eu du mal à s'offrir la 911, résolument supérieure en gamme mais bien trop chère, lors du renouvellement de leur voiture. C'est alors que la 912 est née, reprenant 80% des pièces de la 911, avec un moteur moins puissant. Ce dernier critère est néanmoins compensé par un poids plus léger, rendant la conduite plus agréable. On peut dire que la Porsche 912 n'a pas vraiment grand-chose à envier à sa grande sœur. Les fins connaisseurs savent qu'elle possède de nombreuses qualités intrinsèques qui la rendent unique en son genre. Entre 1965 et 1969, durant les trois années de sa commercialisation, la 912 s'est vendue à près de 30 300 exemplaires, contre un peu plus de 36 300 pour le légendaire modèle 911 de la marque allemande. Esthétiquement, les deux se ressemblent sur bien des points. Hormis le sigle, quasiment tous les détails de finition sont identiques.

Les principales évolutions de la 912

Tout au long de sa carrière, la Porsche 912 subira les mêmes évolutions que sa grande sœur. À peine quelques mois après sa sortie, le constructeur allemand a décidé de continuer sur sa lancée en promouvant la variante Targa. Il s'agit d'une version découverte, avec une plus grande rigidité mais aussi et surtout une meilleure sécurité que celle d'un simple cabriolet. Cette dernière a bénéficié d'une lunette arrière souple ainsi que de deux panneaux amovibles à ranger dans le coffre. Plus tard, ladite lunette sera remplacée par un modèle fixe et rigide. En 1966, Porsche a décidé d'apporter quelques améliorations à sa 912. Les freins ont été renforcés et les voies augmentées. D'autres modifications ont également été entreprises, entre autres les poignées de portes qui ont été redessinées. L'année suivante, le constructeur allemand a revu l'empattement de la 912 pour en améliorer la conduite sportive. Les ailes ont également subi une petite retouche : elles ont gagné un léger rebord. Le volant, lui, a été rétréci. Côté mécanique, le stabilisateur avant a fini par être abandonné. La jante « Fuchs », présentée au salon de Francfort en août 1966, est proposée en option. Rappelons qu'il s'agit d'un modèle rarissime de 15 pouces de diamètre et de 4,5 pouces de largeur, dessiné personnellement par M. Ferry Porsche, fils du concepteur de la célèbre Coccinelle. Après la crise pétrolière, l'année 1976 a vu naître la 912E, une version plus économique inspirée de la 911 2,7 litres. Il est cependant rare d'en trouver en voiture d'occasion car seuls 2099 exemplaires de ce modèle ont été écoulés.

Un moteur performant et plus économique

Bien qu'elle ressemble extérieurement à la 911, la Porsche 912 est plus proche de la 356 SC côté motorisation. Elle a en effet reçu une version modifiée du Flat 4, avec une puissance légèrement rabaissée à 90 ch pour améliorer la performance dans les tours. Toujours dans cet esprit de proposer des modèles plus économiques en énergie et plus accessibles, le constructeur allemand a même décidé de réduire cette puissance à 87 ch pour la version 912E. Aujourd'hui plus que jamais, un véhicule de ce genre est adapté aux habitudes de conduite des automobilistes. À l'heure où les performances pures sont reléguées au second plan, la 912 reste un modèle fiable qui peut accompagner au quotidien. Il faut cependant noter que malgré son succès, une voiture d'occasion telle que la Porsche 912 n'est pas facile à trouver, surtout en Europe. En effet, durant ses années de commercialisation, la 912 a été surtout écoulée en Amérique du Nord.