Acheter une Porsche 924 sur AutoScout24.fr

Trouvez le véhicule souhaité

Offres correspondant à votre recherche

Offres correspondant à votre recherche

En 1976, la Porsche 924 devient le modèle d’entrée de Porsche

Depuis la construction de la Volkswagen Coccinelle à partir des plans de Ferdinand Porsche dans les années 50 et plus tard de la Porsche 356 basée sur la technologie de Coccinelle, la coopération technique entre les deux producteurs de voitures allemands allait de soi. Tel n’était en revanche pas le cas pour la coopération en matière d’une voiture de sport. Le premier projet, à savoir la Porsche 914, a été réalisé conjointement par les techniciens de Wolfsburg et de Stuttgart et poussé au stade de commercialisation. Il n’empêche que juste avant l’achèvement de la voiture de sport, les constructeurs de Wolfsburg se sont rétractés. Porsche a saisi l’occasion de compléter sa gamme de voitures, dominée jusque là par la classique Porsche 911, par un modèle d’entrée bon marché. En 1976, le nouveau modèle a été mis sur le marché comme Porsche 924. Les plans initiaux n’étaient trahis que par les détails : beaucoup de pièces montées comme le moteur étaient fournies par VW et l’assemblage se faisait dans l’usine de base d’Audi (à Neckarsulm) jusqu’à la fin de production du coupé en 1988.

Dans la Porsche 924, le producteur utilise des moteurs à refroidissement à eau

A l’occasion de la présentation de la Porsche 924 en 1976, les clients habitués se posaient la question de savoir si elle représentait une innovation de la gamme des produits ou au contraire une rupture choquante avec la tradition du producteur. En effet, les constructeurs avaient supprimé les moteurs boxés à refroidissement à air qui étaient pourtant vus par beaucoup comme l’âme de la Porsche 911. Le design de la Porsche 911 montrait un visage de Porsche pareillement rénové : des phares escamotables, un capot allongé, une partie du front effilée en forme de coin et un hayon à grande vitre donnaient à la Porsche un profil tout à fait indépendant.

Motorisation de base et propulseur turbo pour la Porsche 924

Les moteurs à quatre cylindres en ligne à refroidissement à air de la Porsche 924 ont initialement été fournis par Audi et donnaient au coupé avec roue motrice arrière une puissance de 92 kW (125 CV) et lui permettaient de faire le sprint à 100 km/h en 9,6 secondes. La vitesse maximale était alors juste au-dessus de 200 km/h. Entre 1978 et 1980, un propulseur de 125 kW (170 CV) a été proposé en plus avant d’être remplacé par deux nouveaux moteurs turbo, au programme jusqu’en 1983. Ainsi, le coupé accélérait à la marque de cent en 7,8 secondes et faisait 225 km/h en pointe. Les choix de transmission étaient une boîte automatique et une boîte manuelle à quatre vitesses qui a été remplacée par une boîte à cinq vitesses en 1980.

La Porsche 924 Carrera et la Porsche 924 S à motorisations nouvelles

Afin de rencontrer les attentes de profil sportif dirigées vers Porsche, le constructeur a élargi la série en 1981, notamment par des versions Carrera, connues déjà de la Porsche 911 et produites pour la course automobile ainsi que l’utilisation sur route en tant que Porsche 924 Carrera GT, GTS et GTR. Ces modèles à poids réduit se distinguaient à l’extérieur par leurs pare-boues larges et déployaient en version de pointe jusqu’à 276 kW (375 CV). Au cours des trois dernières années de construction de 1985 à 1988, la version de base du modèle alors dénommé Porsche 924 S a reçu une nouvelle motorisation de 118 kW (160 CV) qui permettait le sprint de zéro à cent en 8,2 secondes ainsi qu’une vitesse maximale de 220 km/h. Les propulseurs étaient issus de la Porsche 944, présentée en 1981 et développé à partir de la Porsche 924 Carrera GT. Cette série a remplacé celle des 924 en 1988.

Vous pouvez consulter les annonces auto occasion et trouver votre future voiture occasion sur le site AutoScout24.fr