Avant-première: Aston Martin Projet One-77 – Réservé aux émirats

Par nature, les modèles d’Aston Martin font preuve d’exclusivité.

Cependant, au regard du projet provisoirement baptisé One-77, la DB9 et la Vantage font figure de marchandise bon marché : pour 1,4 million d'euros, à peu de choses près, un super-bolide sera produit en édition limitée à 77 exemplaires. Une clientèle par conséquent triée sur le volet. Pour le moment, Aston Martin n'a divulgué que quelques détails de la One-77 et seules quelques images d'une maquette ont été publiées. Il faudra attendre fin 2009 pour la présentation de la mouture définitive et le lancement de sa production fait main. L’original grandeur nature également forgé à la main donne déjà une vision concrète du modèle "de série".

Esthétiquement, sa forme n’est pas sans rappeler celle de la DB9 et de la Vantage. Des petits détails comme le design des phares avant et arrière leur ont été empruntés. Si toutefois cette athlète donne globalement un résultat plus extrême, le véhicule semble plus martial que tous les autres produits de la marque.

Haute pression sous le couvercle

L'énorme calandre de la One-77 la fait déjà paraître sensiblement plus grande au regard des modèles civils de la marque de luxe anglaise. Les passages de roue logeant des modèles de 20 pouces sont extrêmement volumineux. Les fentes d'aération, qui vont du tablier avant aux ailes, sont également imposantes. Elles servent à refroidir les freins avant;cet air de refroidissement peut également s'échapper par de grosses ouvertures situées derrière les roues avant. Le capot moteur décoré de nombreuses moulures dissimule quatre fentes de sortie pour l'air de refroidissement du moteur.

Sous le capot d’allure sportive, un moteur V12 d'une cylindrée de 7,3 litres fera étalage d’une puissante propulsion. Si l’on s’en tient aux rumeurs, il devrait avoisiner les 700 ch et ainsi emmener la biplace en moins de quatresecondes de 0 à 100 km/h et franchir les 320 km/h. Un aileron arrière rétractable et un diffuseur arrière sont de nature à exercer l’aérodynamisme nécessaire pour affronter des vitesses particulièrement élevées.

Poids plume taillé sur mesure

L’excellence des performances de conduite est imputable entre autres à l’exclusive légèreté de la construction. Le châssis de type monocoque sera ainsi constitué de carbone léger, l'enveloppe extérieure d'aluminium. Grâce à ces matériaux, le poids total ne devrait pas dépasser 1,5 tonne en dépit d’une rigidité accrue de la carrosserie. Des freins en carbone et céramique participent entre autres aux efforts d'allègement.

A l’image de ces éléments, presque tous les composants de la One-77 seront extrêmement onéreux. En déboursant 1,4 million d'euros, l’auguste client n’en attendait pas moins. Mais l’exclusivité ne concerne pas seulement les composants et les matériaux:chaque acquéreur se verra proposer par Aston Martin un véhicule fait sur mesure. A propos du sur mesure:pour les essais, nombre de ces clients arrivant à Gaydon arboreront une garde-robe de prince arabe.

Reste à savoir si l'agent 007, dans son prochain film, pourra savourer le plaisir de piloter une "177" d'Aston Martin. Aucune info ne circule à ce sujet. Laissons-nous donc surprendre.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

De Tomaso P72 : Ressusciter avec style

Mini Cooper SE : 200 kilomètres

Concours de Monaco : De l'art dans les rues

Afficher plus