Essai: BMW 740Le iPerformance xDrive – Limousine politiquement correcte

Après la Série 2 Active Tourer, la Série 3 et le X5, BMW a également appliqué la recette hybride à son vaisseau amiral. Sous le capot, un "modeste" 4 cylindres. Mais un moteur faisant partie d'un tout qui nous a bluffés, et va en enthousiasmer plus d'un.

Le concept est connu: célébrer le mariage d'un petit moteur essence et d'un moteur électrique, histoire de réduire autant que possible la consommation de carburant fossile. Outre les modèles cités plus haut, les nouvelles Série 5 et X3 auront aussi droit à leur version hybride plug-in. La BMW Série 7 reprend ici la technologie du BMW X5 40e, avec quelques petites modifications tout de même.

Quelle technique?

Celui qui a le plus de boulot est le 2.0 essence turbo, qui libère ses 258 ch entre 5.000 et 6.000 tours. Le turbo est à deux entrées, ce qui permet d'atteindre un couple de 400 Nm entre 1.550 et 4.500 tours. Un moteur électrique de 83 kW et 250 Nm intervient autant que possible durant les démarrages et en cas de besoin, cela jusqu'à 140 km/h. En théorie, on peut l'utiliser le mode 100% électrique durant 45 km, ou 42 km si la voiture est équipée de la transmission intégrale xDrive. Et dans la vraie vie?

Conduite intelligente

Nous l'avons déjà souvent répété, et nous disons cette fois encore que pour utiliser de façon optimale l'électricité, il est nécessaire de conduire ce genre de voiture avec bon sens et beaucoup d'anticipation. La première bonne nouvelle est que grâce à son incroyable silence de fonctionnement – même avec le moteur essence, on est au niveau d'une excellente limousine – la Série 7 incite déjà à une conduite coulée. Mais la puissance est-elle suffisante? Il s'avère que oui.

La deuxième bonne nouvelle vient du système hybride. Navigation active, sélectionnez le mode Auto eDrive et le software déterminera lui-même où l'énergie électrique sera le plus judicieusement utilisée. Sur autoroute par exemple, le moteur essence sera privilégié, histoire de garder l'électricité pour la ville. Et c'est la meilleure façon de réduire la consommation. Pour la première fois, il est aussi possible de complètement recharger les batteries tout en roulant, lorsque celles-ci arrivent au bout de leur réserve chemin faisant. Sur autoroute, cette tâche est bien vite accomplie mais il faut noter qu'elle s'accompagne d'une sérieuse augmentation de la conso, d'au-moins 1 l/100 km. Lors de notre essai entre Strasbourg et Bruxelles, nous avons pu utiliser l'électricité en ville, et avons terminé sur une moyenne de 6,5 l/100 km. En pratique, l'autonomie électrique est rarement supérieure à 30 km, quelles que soient les conditions.

La meilleure Série 7?

En résumé, on est bien loin des 2 l/100 km officiels, mais personne ne s'en étonnera. Et il faut bien dire qu'une moyenne réelle de 6,5 l/100 km est plus que respectable au sein de la gamme 7. Si on trouve le moyen de recharger les batteries quelques part en ville (il faut 3 à 4 heures pour une charge complète sur prise secteur classique), on y gagne encore quelques kilomètres. En plus de cela, il y a les avantage fiscaux éventuels dont profite ce modèle, à savoir 100% de déductibilité. Cela dit, le prix est solide: entre 95.750 et 109.150€ selon que l'on opte pour version courte ou longue, pour la transmission intégrale ou non. Cette dernière n'est d'ailleurs hélas livrable que sur la version longue, et grignote 95 litres de capacité du coffre. Mais tout bien pesé, notre choix est clair: ceci est pour nous la meilleure Série 7 qui soit.

BMW 740Le iPerformance xDrive
Moteur 4 cyl. essence turbo, 1.998 cc + moteur électrique 113 ch
326 ch max
500 Nm max
0-100 km/h: 5,5 secondes
Pointe: 250 km/h
Conso: 2,1 l/100 km
Moyenne de l'essai: 6,5 l/100 km
CO2: 49 g/km
Prix: 109.150€

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Porsche 718 Spyder & Cayman GT4 : la pureté n'est pas morte !

Peugeot 2008 : Success Story, chapitre 2

Renault Zoé 2019 : toujours plus loin…

Afficher plus