Essai: Ford Focus Clipper 1.5 Ecoboost 150 – Un océan d'espace

C'est vrai, on peut trouver plus sexy ailleurs. Mais plus spacieux ? Très peu probable. Avec la Focus Clipper, Ford prouve que le SUV n'est pas incontournable.

C'est le nouveau directeur européen du design, le Néerlandais Amko Lenarts, qui nous l'avait déjà soufflé à l'occasion d'une avant-première de la nouvelle Focus : l'un des designers de la Focus aime beaucoup les chiens, il fallait donc qu'une cage à toutou puisse entrer dans le coffre du break. La mission est accomplie et même si on n'a pas de chien, on y trouvera largement son compte.

Plus de coffre qu'un Kuga

Par rapport aux 4,4 m de la Focus normale, la Clipper gagne 30 cm en longueur. Ce gain est entièrement reporté au-delà des roues arrière, et profite donc exclusivement au coffre. En configuration normale, une Focus 5 portes offre un volume de 375 litres. Dans la Clipper, on passe directement à 608 litres, et on obtient 1.653 litres en rabattant la banquette. Histoire de comparer, ce volume maximal est supérieur à celui d'un Kuga. Et histoire de comparer encore, c'est aussi plus que dans une Audi A4 Avant. Par ailleurs, l'ouverture est haute et large, et on n'a pas parlé du plancher de coffre, sous lequel se cache un peu de volume supplémentaire. Ford a par exemple pensé à y aménager un espace ou ranger le store cache-bagage.

Boîte auto perfectible

Rien que par le fait que la Ford Focus Clipper, en matière d'espaces de rangement, surclasse ses concurrentes, et même à plus grande et plus chère qu'elle, elle est déjà pour nous l'une des voitures les plus intéressantes de l'année. Et tout aurait été parfait si elle avait affiché en plus le fameux dynamisme à la Ford.

Ce n'est donc pas le cas ? Si, mais pas autant que par le passé. Avant, la Focus était la voiture la plus fun à conduire de sa catégorie. Elle est toujours fun, mais un peu moins. Cela dit, le moteur essence turbo 1.5 Ecoboost est un très bon partenaire de jeu. Avec ses 150 ch, ce 3 cylindres a largement ce qu'il faut pour balader la Focus, à condition d'aller chercher les tours. Il abat le 0-100 en 9,1 secondes, soit 0,2 secondes de plus que dans la 5 portes, la Clipper étant 40 kg plus lourde. Dans la pratique, la boîte auto 8 rapport n'est pas toujours au top. Exemple tout bête, elle met un peu trop de temps à engager la marche arrière. Et puisqu'on est dans la colonne des moins, ajoutons-y la filtration des bruits de roulement. Ford annonce une moyenne de 6,2 l/100 km, pour 138 gCO2/km. Notre essai a été bouclé sur une moyenne de 8,3 l/100 km, mais nous aurions pu faire mieux, puisque nous étions la plupart du temps assez… pressés, et le reste du temps, nous étions dans les bouchons. Disons que dans d'autres circonstances, nous aurions pu facilement atteindre une moyenne de 7,3 litres.

Assistant de files

En parlant de bouchons, ceux-ci nous ont donné l'occasion de bien profiter des aides à la conduite. L'assistant de file s'acquitte très bien de sa tâche, son seul défaut étant de réaliser un peu tard qu'on approche de véhicules immobiles, et donc de manquer de finesse dans la phase de ralentissement. Mais dans l'ensemble, c'est loin d'être un mauvais système, et il rend la vie bien plus confortable dans les encombrements.

La version 150 ch est proposée à partir de la finition Titanium, au prix de base de 26.600€ avec boîte manuelle, 28.300€ avec boîte auto..

Ford Focus Clipper 1.5 Ecoboost 150 ch
Moteur: 3 cyl. Turbo, essence, 1.497 cc
150 ch à 6.000 t/min
240 Nm à 1.600 t/min
0-100 km/h : 9,1 sec
Pointe : 206 km/h
Consommation : 6,2 l/100 km (NEDC corrélé)
Moyenne de l'essai : 8,3 l/100 km
CO2: 138 g/km (NEDC corrélé)
Prix : 28.300 €

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Salon de Francfort : le début de la fin ?

Actualité auto

De Tomaso P72 : Ressusciter avec style

Actualité auto

Mini Cooper SE : 200 kilomètres

Actualité auto
Afficher plus