Essai: Mercedes E43 AMG – Sport-chic

Quelques mois après son lancement, la Mercedes Classe E muscle sa gamme en y intégrant une déclinaison E43 AMG. Une «petite» version AMG qui fait preuve d’un tempérament bien trempé !

Avec l’arrivée de cette nouvelle variante AMG, Mercedes confirme son engagement d’élargir sa gamme de déclinaisons musclées en proposant deux versions par modèles, comme c’est le cas sur les Classe C, Classe S, SL mais aussi Classe G. Dans le cas de la Classe E, cette sportive «modérée» entend venir tailler des croupières à l’Audi S6, laissant à la prochaine E63 AMG le soin de batailler avec les RS6 et BMW M5.

Visuellement, cette E43 AMG reste toutefois bien plus sage que les modèles précités. Le look est musclé, sportif, mais tout en élégance. En fait, seules les quatre sorties d’échappement viennent confirmer qu’on est bien en présence d’un modèle sportif, le reste de la ligne évoluant par touches discrètes : des bas de caisse redessinés par-ci, une calandre en nid d’abeille cerclée de chrome par-là…

401 chevaux

Conformément à la nouvelle appellation «43 AMG», c’est un moteur 3 litres V6 Biturbo qui œuvre sous le capot de cette Classe E. Un bloc qui développe ici une puissance inédite de 401 chevaux. Associée d’office à une nouvelle boîte automatique 9G-Tronic spécialement revue pour l’occasion, cette cavalerie est capable d’accrocher les 100 km/h départ arrêté en 4,6 secondes, tandis qu’une bride électronique se charge de limiter les ardeurs de l’auto à 250km/h.

Le break, également proposé, fait à peine moins bien, réclamant un petit dixième de secondes supplémentaire sur le même exercice. Surtout, ce moteur fait preuve d’un tempérament de feu : puissant à tous les régimes, il se montre aussi plein de couple grâce à ses 520Nm disponibles de 2.500 à 5.000 tr/min qui répondent présent à la moindre sollicitation de la pédale de droite. Les montées en régime sont linéaires, rendant cette E43 AMG aussi docile dans la circulation, que nerveuse lorsque la route se dégage.

Le confort en prime

C’est d’autant plus vrai que l’efficacité est optimale en toutes conditions grâce aux quatre roues motrices fournies de série. La suspension Air Body Control, retarée pour l’occasion, offre un comportement magistral en toutes circonstances : les mouvements de caisse particulièrement bien gérés et la prise de roulis maîtrisée confèrent une agilité certaine en regard des dimensions de l’auto. Seul le poids conséquent (1.855 kilos pour le break) constitue un frein aux parcours vraiment sinueux, faisant préférer à cette E43 AMG les autobahn aux chemins de campagne. Le plus étonnant provient en réalité du niveau de confort offert, quel que soit le type d’amortissement sélectionné. Même en plaçant le curseur sur Sport+, l’habitacle reste parfaitement préservé des inégalités du revêtement. Cela peut induire un manque de communication au volant, heureusement compensé par une direction précise et directe.

Mercedes E43 AMG 4Matic
Moteur V6 essence biturbo, 2.996 cc
401 ch à 6.100 t/min
520 Nm de 2.500 à 5.000 t/min
0-100 km/h en 4,6 secondes
Pointe: 250 km/h
Conso: 8,2 l/100 km
CO2: 187 g/km
Prix: 81.400€

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Bugatti Centodieci : Le double hommage à 8 millions

Actualité auto

Audi e-tron 50 quattro: modèle de base.

Actualité auto

Renault Espace F1 : Essayez donc de suivre papa…

Actualité auto
Afficher plus