Présentation: Renault Clio Gordini RS – Lignes évocatrices

La deuxième version Gordini moderne de Renault est prête. Ses célèbres bandes blanches rendent cette Clio'Gordini' RS immédiatement reconnaissable.

Amédée Gordini était un véritable magicien qui transformait des Renaultbanales en véritables voitures de sport. Avec la R8 Gordini, il est entré dans les livres d'histoire de France.

Après des années d'errance, Renault a décidé de faire revivre le célèbre label Gordini au travers de quelques modèles. La TwingoRS a eu l'honneur d'ouvrir le bal en recevant le fameux badge sportif.

Renault a appliqué la même philosophie à la Clio qui lui a succédé dans cette renaissance. Les Gordini sont immédiatement identifiables par leur teinte de carrosserie bleu Malte et les deux bandes blanches qui courent du capot au coffre. A bord, c'est une sportivité élégante qui prévaut : cuir, surfaces noires laquées et finition métal pour rehausser le niveau. Côté équipements, le GPS Carminat Tom Tom et le conditionnement d'air automatiques sont de série.

Mécaniquement, la RS et la Gordini RS, c'est choux vert et vert choux. Il s'agit dans les deux cas du bouillant 2.0 de 201 chevaux et 215 Nm. Les prestations sont identiques. Ce qui nous amène à poser une question : considérant le glorieux passé de cet emblème, la Gordini RS ne devrait-elle pas proposer un cocktail encore plus explosif que la simple Clio RS ?

La nouvelle venue sera disponible à partir de juin à un tarif non encore précisé. Une Clio RS normale coûte 22 200 €. Et pour la Twingo Gordini RS (target=undefined), le supplément facturé par Renault par rapport à la Twingo RS se monte à 2 000 €. Logiquement, il devrait en aller de même pour la Clio Gordini RS.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Salon de Francfort : le début de la fin ?

De Tomaso P72 : Ressusciter avec style

Mini Cooper SE : 200 kilomètres

Afficher plus