Présentation: VW 1.4 TSI à désactivation de cylindres – Mi-puissance

On connaissait déjà le principe sur de plus gros moteurs, mais VW peut désormais désactiver la moitié des cylindres, même sur un petit 1.4 TSI. Dans certaines circonstances, le moteur peut donc consommer 1 l/100 km de moins.

VWest un pionnier dans le domaine du downsizing. Le 1.4 TSI par exemple est un vrai chef d'œuvre. Avec un turbo, il lâche 122 ch. Avec un turbo et un compresseur, il lâche même 180 ch. Il n'y a pas si longtemps, c'est un 1.8 qu'il fallait pour atteindre une telle puissance. Et l'histoire ne s'arrête pas là.

Bicylindre temporaire

La désactivation de cylindre n'est pas une chose neuve. Même les Américains l'ont utilisée dans le passé. Grâce à ce principe et à faibles charges, un V8 devient donc temporairement un 4 cylindres. Mais VW est la première marque à l'appliquer à un 4 cylindres, et en fait donc un bicylindre en certaines circonstances.

La désactivation des cylindres 2 et 3 peut intervenir entre 1.400 et 4.000 t/min, lorsque le moteur livre entre 25 et 75 Nm. A une vitesse stabilisée de 50 km/h par exemple, la consommation peut chuter d'un litre. De manière générale, VW pense que le gain en consommation moyenne devrait être de 0,4 l/100 km. En ce moment, une Golf 1.4 TSI 122 ch est annoncée pour 6,2 l/100 km. On passerait donc à 5,8 l/100 km, remarquable pour un moteur essence.

Golf et Polo

Ce sont les Golfet Poloqui recevront ce moteur en premier. Plus tard, la désactivation de cylindre sera aussi disponible sur la Passat.Et bien sûr, les marques sœurs Seat, Skoda et Audi en profiteront dans le futur. Pour rappel, la désactivation n'intervient que lorsque l'électronique décide que c'est opportun. (mh/sp-x)

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Salon de Francfort : le début de la fin ?

De Tomaso P72 : Ressusciter avec style

Mini Cooper SE : 200 kilomètres

Afficher plus