Présentation: VW Touareg Facelift – Petit coup de jeune

VW vient de présenter à Pékin une subtile mise à jour de son gros SUV. Cette version rafraichie sera en concession dès l'été.

Pour déceler les modifications esthétiques, il faut un œil bien entraîné. VW a cependant retouché les faces avant et arrière et le catalogue comprendra de nouvelles teintes pour la carrosserie et l'intérieur, ainsi que de nouvelles jantes jusqu'à 21''.

Connecté

C'est du côté de la liste des équipements (optionnels) qu'on trouvera le plus grand nombre de nouveautés. Le Touareg pourra en effet désormais recevoir un nouveau système d'info-divertissement qui intègre une connexion internet qui donnera accès à des services mobiles online ainsi qu'à des fonctions Google pour la navigation, comme la recherche de POI, Google Maps et Google Street View. Le Touareg pourra également être équipé d'un système nommé Area View, qui donne une vue 360° autour du véhicule grâce à quatre caméras. A noter aussi que la présentation de l'habitacle a été revue, avec quelques inserts de chrome supplémentaires, des boutons redessinés, une partie supérieure de la planche de bord élargie et un éclairage d'instruments désormais uniquement blanc.

6% moins gourmand

Côté mécanique, le Touareg est toujours disponible en trois versions diesel (V6 et V8) ou essence-hybride. Nouveauté: les deux versions du V6 TDI sont à présent Euro6 puisqu'ils reçoivent de nouveaux catalyseurs et un système de-NOx par AdBlue. Grâce aux retouches aérodynamiques, au Stop&Start optimisé (coupure moteur dès 7 km/h) et à l'adoption de la fonction roue libre jusque-là uniquement livrée sur l'hybride (moteur et boîte sont découplés dans les phases de décélération et en descente), VW annonce une baisse de conso de 6% pour le "petit" V6 TDI 204 ch. Il passe donc de 7,0 à 6,6 l/100 km (CO2: de 184 à 174 g/km). Le gros V6 TDI gagne 13 ch, le voici du coup à 258 ch et lui aussi revoit son appétit à la baisse (de 7,2 à 6,8 l/100).

Boîte automatique et transmission intégrale restent de série et enfin, VW annonce avoir retravaillé le châssis de base (suspensions pneumatiques toujours en option) pour accroitre le confort et l'agilité du comportement. Comptez sur nous pour le vérifier dès que possible. Les nouveaux tarifs n'ont pas encore été communiqués.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Porsche 718 Spyder & Cayman GT4 : la pureté n'est pas morte !

Peugeot 2008 : Success Story, chapitre 2

Renault Zoé 2019 : toujours plus loin…

Afficher plus