Prise de contact: Skoda Fabia Combi – Le breakounet

Présentée quelques semaines après la Fabia, la Fabia Combi va faire ses débuts sur notre marché en même temps que sa sœurette. Sans surprise, les évolutions de l'une sont celles de l'autre.

La différence majeure en dehors du coffre, c'est que la Fabia Combi doit faire face à bien moins de concurrence. Aujourd'hui, la Renault Clio GrandTour a repris le flambeau abandonné par Peugeot puisqu'il n'y aura pas de 208 SW, et la seule autre rivale est une cousine: la Seat Ibiza ST. Financièrement parlant, la Dacia Logan est évidemment une menace, mais cette dernière est 25 cm plus longue. Plus tout à fait la même catégorie.

Tout pareil

Comme de juste, toutes les nouveautés de la Fabia en matière de châssis, de construction, de présentation de l'habitacle et de technologies embarquées, que ce soit pour la sécurité ou l'info-divertissement, sont également adoptées par la Fabia et nous vous renvoyons vers notre premier essai pour en savoir plus. Petite nuance à ce dernier sujet, Skoda a décidé, "suite aux remarques de la presse et des premiers clients ", de proposer en option un système GPS intégré. En clair, le MirrorLink ne convainc pas grand monde, en tout cas en ce qui concerne la navigation.

Autre petite nouveauté découverte dans la Combi: la planche de bord dont on peut désormais choisir la couleur peut en plus être agrémentée d'une photo représentant tout ce que vous voulez. Vos enfants, votre Yorkshire, faites votre choix. Et quand on se lasse, on retire le sticker pour en mettre un autre. Amusant.

Championne du chargement

La vraie différence de la Fabia Combi est évidemment d'être un break. Et ceci est un break digne de ce nom, qui propose le coffre le plus généreux (et de loin) de la catégorie: 530 litres, 25 de plus que la précédente Fabia Combi. Ses formes sont pratiques mais on regrette que le volume de 1.395 litres obtenu lorsqu'on rabat la banquette ne présente pas un plancher vraiment plat.

Les mécaniques disponibles sont là encore les mêmes que pour la Fabia Hatchback: 3 cylindres essence 1.0 75 ch (4,8l/100km, 109 gCO2/km, 14.110€), 4 cylindres essence 1.2 turbo 90 (4,7l, 107g, 16.340€) ou 110 ch (4,8l, 110g, 18.470€) et 3 cylindres 1.4 TDI 90 (3,4l, 89g, 17.060€) ou 105 ch (3,5l, 92g, 20.820€). Les 1.2 110 ch et 1.4 TDI 90 ch sont aussi disponibles avec la boîte DSG7.

Nous avons débuté les essais par le moteur de base 1.0, et nous ne pouvons que répéter ce que nous disions dans notre essai Fabia: il est largement suffisant en ville, mais un peu juste sur autoroute. Et ça risque d'être encore plus marqué dans le cas d'un break bien chargé, dès que la route monte un peu… Son usage est donc limité à celui de seconde voiture de la famille, pour les grosses courses du samedi ou les activités sportives des enfants. Revoici donc le 1.2 TSI que nous aimons tant. Même dans sa version 90 ch, il est toujours assez vaillant et assez souple pour faire de la Fabia Combi la voiture principale d'une famille modeste, capable d'emmener tout le monde en vacances. Le 1.4 TDI aussi, évidemment, mais ce qu'il fait gagner en consommation, il le fait payer en confort. Sa sonorité rugueuse donne en effet l'impression de revenir 10 ans en arrière. Sincèrement, en 2015, un diesel ne devrait plus ni claquer ni vibrer comme celui-ci…

Bref, la Fabia Combi est le break le plus sage du segment B, et aussi le plus pratique. Si on n'est pas spécialement passionné de conduite, mais qu'on aime son petit confort, une voiture bien dessinée, fiable, et bien tarifée, il ne faut pas chercher plus loin.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Ferrari F8 Spider : Pilule bleue

Actualité auto

Bugatti Chiron 300+ : Du record à la production

Actualité auto

Porsche Taycan : 450 km d'autonomie électrique… et 260 km/h en pointe !

Actualité auto
Afficher plus