Rapport: Aston Martin DB5 – La voiture de James sortie d'une imprimante

Alors que votre serviteur a tant de mal à faire voler un avion de papier, les Allemands de Voxeljet peuvent faire sortir une Aston DB5 d'une imprimante 3D. Un talent très apprécié par la production de Skyfall, le dernier James Bond.

L'Aston Martin DB5 est un classique qui fit fureur aux côtés de Bond dans Goldfinger. Depuis, elle apparaît épisodiquement dans les mains de 007. Mais la voiture a pris ces dernières années une valeur considérable, et il devenait trop coûteux même pour une superproduction comme celle-ci de l'exploser pour le plaisir du spectacle. Problème, car c'est justement le sort que les scénaristes de Skyfall avaient réservé à la DB5.

Enchères

La solution est venue d'Allemagne et d'un peu de plastique. Voxeljet est une entreprise spécialisée dans l'impression 3D et a reçu pour mission de la part des producteurs de James Bond de réaliser en 3 exemplaires des pièces de DB5, d'une fidélité absolue mais en plastique et à l'échelle 1:3. Les pièces sont ensuite assemblées par les maquettistes de Propshop Modelmakers, une entreprise spécialisée dans les accessoires de cinéma. Chaque DB5 est composée d'un châssis d'acier sur laquelle on fixe les pièces. Le tout est ensuite truffé d'impacts de balles et est enfin détruit à l'explosif. Une fin coûteuse malgré tout, puisque l'une de ces maquettes a été vendue aux enchères à près de 80.000€. Toujours moins cher, cela dit, qu'une vraie DB5 estampillée James Bond, dont un exemplaire a atteint à une vente la somme de 3,2 millions €.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Lotus Evija : 2.000 ch, la nouvelle frontière

Actualité auto

Visite au FCA Heritage Hub

Actualité auto

Salon de Francfort : le début de la fin ?

Actualité auto
Afficher plus