Rapport: Ford Fiesta ST – Sale gosse

Avec la précédente Fiesta ST, Ford avait créé un petit bijou, que voici aujourd'hui encore amélioré. La voiture perd un cylindre, mais conserve l'argument commercial des 200 ch.

C'est Jim Farley, entre-temps devenu n°2 de Ford, qui nous avait déclaré l'an dernier: "La Fiesta ST est l'une des meilleures voitures que nous proposions actuellement en Europe. Et pour autant que je sache, la prochaine sera encore mieux."

Pour commencer, Ford a conservé la puissance de 200 ch, mais elle désormais tirée d'un moteur essence 3 cylindres 1.5 turbo, associé à une boîte manuelle. Avec 290 Nm délivrés entre 1.600 et 4.000 tours, elle dispose d'un couple impressionnant pour une citadine. Ford annonce le 0-100 en 6,5 secondes et une vitesse de pointe de 232 km/h. Grâce à la désactivation de cylindres et à la capacité pulmonaire réduite, le constructeur dit aussi avoir réduit la consommation de 11% par rapport à celle de la précédente Fiesta ST200.

Départ canon

Sur la liste d'options, on pourra cocher un Launch Control qui garantira le démarrage le plus féroce possible au volant de cette vilaine Fiesta. Et ceux qui accordent beaucoup d'importance au grip seront ravis d'apprendre que cette liste d'option propose également un différentiel à glissement limité mécanique de chez Quaife. La Fiesta ST recevra aussi une direction plus réactive.

Les tarifs n'ont pas encore été communiqués.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Salon de Francfort : le début de la fin ?

De Tomaso P72 : Ressusciter avec style

Mini Cooper SE : 200 kilomètres

Afficher plus