Rapport: Jaguar XKSS – Les neuf dernières

Après les Type E Lightweight, c'est cette fois les XKSS que Jaguar s'apprête à reconstruire. La marque va ainsi achever les 9 derniers exemplaires initialement prévus de la voiture la plus rapide des années '50, et les vendra 1 millions de Livres (1,26 millions d'euros) pièce.

La Jaguar XKSS est légendaire et était connue à ses débuts en 1957 comme la voiture de route la plus rapide du monde. Elle est basée sur la Type D avec laquelle le constructeur a remporté les 24 Heures du Mans en 1955, 1956 et 1957. Pour fêter ces titres, le boss et fondateur de Jaguar, Sir William Lyons, décida de convertir les 25 dernières Type D en voitures de route: la XKSS. Disons plutôt qu'il restait 25 Type D invendues, et qu'il fallait bien en faire quelque chose. Les voitures ont donc reçu un pare-brise plus haut et une – sorte de – portière. Quant au célèbre aileron placé derrière le conducteur, il fut retiré.

Le feu à Browns Lane

La XKSS dispose d'un 6 cylindres 3.5 lâchant 250 ch. Et comme elle ne pèse que 920 kg, cette vieille chose est capable de tuer le 0-100 en à peine plus de 5 secondes. Même aujourd'hui, c'est très respectable. Steve McQueen était l'un des plus célèbres propriétaires d'une XKSS. Seize exemplaires était prêts à être livrés lorsqu'un incendie ravagea le site de production de Browns Lane, à Coventry.

1 million

Jaguar a donc décidé de produire les neufs derniers exemplaires aux spécifications d'origine. C'est un "Experimental Shop", installé à Warwick au Royaume

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Porsche 718 Spyder & Cayman GT4 : la pureté n'est pas morte !

Peugeot 2008 : Success Story, chapitre 2

Renault Zoé 2019 : toujours plus loin…

Afficher plus