Rapport: Mercedes-AMG G 63 – AMG comme "Attention, Méchant G!"

Mercedes a présenté il y a peu la nouvelle génération du Classe G et forcément, sa déclinaison AMG n'allait pas tarder. La voici donc. Une fois de plus, le G ne fait pas dans la dentelle…

Véhicule un peu à part sur le marché, le G l'est aussi dans la gamme Mercedes car c'est peut-être celui dont la proportion de ventes en version AMG est la plus élevée. On comprend donc que le constructeur n'ait pas trop attendu pour nous présenter le nouveau G 63 qui est, comme il se doit, encore plus puissant que le précédent.

V8 biturbo 4.0

Le nouveau AMG adopte donc à son tour le dernier né des moteurs AMG, à savoir le V8 4.0 litres biturbo que l'on retrouve dans toutes les Mercedes badgées AMG 63, développant ici 585 ch et 850 Nm. Le moteur est associé à la boîte double-embrayage 9G SPEEDSHIFT TCT AMG. Le G 63 tue le 0-100 km/h en 4,5 secondes et pointe à 220 km/h, voire 240 km/h avec le Driver’s Package AMG optionnel.

Le véhicule adopte évidemment d'autres petites gourmandises AMG, comme l'amortissement adaptatif Ride Control AMG ou encore la transmission intégrale 4MATIC Performance AMG. Forcément configurée pour le sport, celle-ci privilégie en général le train arrière, qui reçoit 60% du couple. Mais un Classe G reste un Classe G.

3 verrouillages

Comprenez que malgré sa configuration quelque peu sportive, l'engin reste une bête de franchissement. Car s'il gagne ici des modes de conduite Sport et Sport+, il n'en perd pas pour autant ses modes "Sand", "Trail" et "Rock", ni sa gamme de rapports courts, ni ses trois verrouillages de différentiels. Tout cela associé au couple du V8 AMG, et à une garde au sol de 24,1 cm garantira au G 63 de réelles capacités tout

Le nouveau Mercedes-AMG G 63 fera sa première apparition publique en mars, au Salon de Genève. Les tarifs ne sont pas encore annoncés, mais on imagine déjà à quoi ils ressembleront…

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Porsche 718 Spyder & Cayman GT4 : la pureté n'est pas morte !

Peugeot 2008 : Success Story, chapitre 2

Renault Zoé 2019 : toujours plus loin…

Afficher plus