Rapport: Mercedes Classe G 2018 – Maison de confiance

Ca fait (bientôt) 40 ans que ce visage nous est familier, mais ne vous y trompez pas: sous la robe et dedans, le Mercedes Classe G a beaucoup changé.

Comme le Land Rover Defender, le Classe G est un grand classique. Depuis sa naissance en 1979, son style est resté en grande partie inchangé. Aujourd'hui encore, le Classe G a une bonne tête de Classe G, même si on repère vite ses nouveaux phares LED.

Le nouveau G n'existe plus qu'en version longue et à l'occasion de ce saut de génération, il devient plus long encore. Il mesure aujourd'hui 5,3 cm de plus en longueur, et a gagné pas moins de 12 cm en largeur. Et bien sûr, c'est surtout à l'intérieur que ça se ressent, avec une habitabilité à la hausse. Sur le plan de la conduite tout-terrain, il progresse aussi. Aussi peut-il maintenant franchir des gués jusqu'à 70 cm (+ 10 cm) et sa garde au sol a gagné 6cm pour atteindre 24,1 cm. Il conserve ses trois différentiels verrouillables, une boîte de transfert reçoit un mode G qui l'aide à franchir les terrains les plus difficiles.

G500

A l'intérieur, on découvre un habitacle très inspiré de celui de la Classe E avec – Ô surprise – un combiné d'instrument digital. Pour le moment, on ne parle que du G500, doté d'un V8 4.0 litres biturbo de 422 ch. Le moteur est associé à une boîte auto 9 rapports. Plus tard arriveront certainement un diesel et une version AMG. Le prix de base en Allemagne est fixé à 107.000€.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Lotus Evija : 2.000 ch, la nouvelle frontière

Actualité auto

Visite au FCA Heritage Hub

Actualité auto

Salon de Francfort : le début de la fin ?

Actualité auto
Afficher plus