Reportage: Salon de Genève 2019 – Nos 5 coups de cœur

A Genève cette année, il y a du beau et du moche, de l'accessible et de l'impayable, de l'électrique et de l'hybride... Et voici nos cinq favorites du Salon.

Peugeot 208

Cette nouvelle génération de la Peugeot 208 fait complètement oublier la précédente. D’où qu’on la regarde, elle offre un style qui tape dans l’œil, les designers ayant parfaitement réussi à adapter le style des grandes Peugeot à cette petite polyvalente. Cerise sur le gâteau, elle sera aussi disponible dans une version 100% électrique, qui devrait aider à démocratiser ce type de motorisation. C’est d’ailleurs celle-ci qui illustre notre vidéo et nos photos.

Alfa Romeo Tonale

Trêve de séries spéciales, Alfa Romeo présente enfin une vraie nouveauté. Le constructeur italien était présent à Genève avec le Tonale, du nom d’un autre col alpin. Ce SUV prendra place sous le Stelvio dans la gamme mais on ne lui trouve pas moins de charme, certaines courbes de sa carrosserie nous ont même rappelé la 8C. Avouez qu’il y a pire comme référence. Ce n’est encore qu’un concept mais d’après nos informations, la version de série sera très proche !

Bugatti La Voiture Noire

D’accord, ce n’est pas la plus élégante des sportives exposées à Genève mais tout de même, quel spectacle que cette Bugatti La Voiture Noire ! Avec sa longue carrosserie sombre terminée par six pots d’échappements, elle évoque directement la puissance colossale qui l’anime. C’est bien le W16 de 1.500 chevaux de la Chiron, avec laquelle elle partage sa plateforme, que l’on trouve derrière les passagers. Voilà qui nous change des innombrables sportives électriques qui pullulaient à Genève !

Mercedes CLA Shooting Brake

La précédente génération nous avait déjà tapé dans l’œil, nous avions hâte de voir comment Mercedes allait la renouveler. A l’avant, on retrouve la face très réussie de la famille des compactes Mercedes, dont elle est issue, et c’est évidemment à l’arrière que ça change, avec une ligne de Shooting Brake qui en fait toujours un break très réussi. Cela dit, pour le côté pratique, on repassera, le seuil de chargement était haut et le volume de coffre étant très éloigné de celui d’une Classe E !

Volkswagen ID Buggy

Volkswagen n’en finit plus de présenter des concepts de véhicules électriques basés sur sa plate

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Salon de Francfort : le début de la fin ?

De Tomaso P72 : Ressusciter avec style

Mini Cooper SE : 200 kilomètres

Afficher plus