Reportage: Tesla Winter Experience – Electriques winterproof ?

La Winter Driving Experience sur un circuit de glace est un grand classique de tout constructeur voulant mêler image fun et endurante. Tesla ne déroge pas à la règle et nous a conviés à nous amuser un peu en Finlande au volant de ses Model S et Model 3.

C'est sur la piste enneigée de l'aéroport de Kemi, petite ville située à la pointe nord de la mer Baltique, que nous nous posons. Température extérieure : -13°C ! Un climat loin d'être idéal pour les batteries des voitures électriques, dont l'autonomie doit probablement s'en trouver largement amputée. D'autant que dans ces conditions, le dégivrage est fortement sollicité, le chauffage indispensable et les sièges chauffants bienvenus.

Avant d'aller affiner notre maîtrise de la conduite sur glace (hum!), nous commençons par un périple routier, direction une ferme d'élevage de rennes, grand classique de ce genre d'organisation. Les premiers kilomètres effectués en ville ne sont guère favorables à la consommation moyenne, établie à près de 500 Wh/km (soit 50 kWh/100km) au moment d'atteindre les limites urbaines. Comme prévu, le froid et les nombreuses sollicitations de l'accélérateur ne ménagent pas la batterie !

Froid, et alors...

Le parcours se fait ensuite beaucoup plus roulant, empruntant les longues nationales finlandaises qui serpentent au milieu des interminables forêts. La consommation baisse alors très vite, passant sous les 40 Wh/km, 35, 30... Au moment de passer le volant à mon copilote, l'ordinateur de bord indiquait... 255 Wh/km, soit 25,5 kWh/100km. Une moyenne finalement très proche de celle relevée chez nous lors de nos précédents essais. Les Tesla ne craindraient-elles pas le froid !?

Nous prenons la route du retour au volant de la Model 3, la dernière-née de la marque. Nous empruntons un trajet différent, plus direct. Comprenez : par l'autoroute. Une situation loin d'être idéale pour les voitures électriques, d'autant que le mercure n'est toujours pas repassé du côté positif : il fait -4°C. Chauffage et sièges chauffants toujours indispensables ! Alliées insoupçonné de la voiture électrique : les limitations de vitesses drastiques du pays scandinave : 100 km/h. De quoi économiser bien d'énergie... et arriver à bon port avec une moyenne de 22,5 kWh/100km. Là encore, une excellente surprise !

Sérieuse ou joueuse ?

Vient ensuite l'amusement avec la conduite sur glace. Toutes les voitures étant équipées de quatre roues motrices et chaussées de pneus cloutés, l'efficacité est évidemment au rendez-vous. La Model S surtout fait preuve d'une stabilité à toute épreuve. L'ESP vient bien recadrer les dérives trop larges mais globalement, la berline fait ce qu'on lui demande. Plus légère, la Model 3 se montre bien plus fun dans cet exercice, laissant volontiers dériver son train arrière pour se placer en glisse, que les deux moteurs permettent de maîtriser avec une facilité presque déconcertante grâce à la répartition optimale du couple. Les instructeurs, habitués à ce genre d'exercice nous confieront que c'est presque « trop » facile, tant la voiture a tendance à vouloir corriger d'elle-même. Mais tout le monde n'est pas Finlandais... Reste que ces conditions inhabituelles, Track Mode activé, sont un véritable cauchemar pour l'autonomie : chaque tour du circuit d'environ 3 km « mange » quelques... 30 km d'autonomie. Gloups !

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Lotus Evija : 2.000 ch, la nouvelle frontière

Actualité auto

Visite au FCA Heritage Hub

Actualité auto

Salon de Francfort : le début de la fin ?

Actualité auto
Afficher plus