Zone rouge: VW T3 XXXL – Le Boss parmi les bus

De la première génération à l'actuelle, nous sommes de grands fans des minibus VW. Mais ce T3 format XXXL venu de Berlin, c'est de la folie! Il a été baptisé "Louise".

Louise est née dans l'esprit de Christian Lemke et de quatre de ses amis. Il a fallu 5.000 heures de travail pour faire de ce T3 Combi un Lounge VIP ultra luxueux. Vous ne serez pas étonnés d'apprendre que l'idée est née entre deux pintes…

Passionné

Lenke est depuis de longues années un passionné de Combis VW. Il les répare et les revend dans son garage de Berlin et aujourd'hui, sa collection compte 80 véhicules. Il en a d'ailleurs déjà construit un à empattement super réduit.

"Mais nous avions envie de faire quelque chose qui n'existait pas encore", explique Bernhard Sander, un ami de Lemke. C'est ainsi que fut proposé un concept long de 8,5 mètres. Pour lequel il apparût très vite que le moteur d'origine ne suffirait pas.

Passat TDI

L'engin tire donc sa force d'un V6 TDI 2.5 de Passat, revendiquant 180 ch. Il est monté à l'arrière, comme sur tout Combi VW. Sur les deux ponts arrière, on a monté des freins de Sharan. Les portes latérales coulissantes – 2,55 m de long – sont produites maison. Pour construire ce bus XXXL, il a fallu utiliser quatre T3. Au final, Louise accuse 3,3 tonnes sur la balance.

Neuf mois

Le groupe d'amis a travaillé durant neuf mois. Pour que l'habitacle soit à la hauteur des espérances, ils l'ont entre-autres pourvu d'une télévision LED de 47'', d'une installation audio de 7.600 Watt et d'un show laser. Pour faire fonctionner tout ça, il faut quatre batteries supplémentaires.

Ce bus pas comme les autres est proposé en location à Berlin. Histoire de rentabiliser un peu Louise, dont la construction a tout de même couté à l'équipe la bagatelle de 170.000€. (ampnet/ab)

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Salon de Francfort : le début de la fin ?

De Tomaso P72 : Ressusciter avec style

Mini Cooper SE : 200 kilomètres

Afficher plus