Passer au contenu principal

Nouveau design - fonctions familières

Découvrez notre nouveau design, que nous déploierons pas à pas sur l'ensemble du site.

Encore une chose...

Merci de participer à l'avant-première de notre nouveau design. Vous verrez quelques autres changements de couleurs au fur et à mesure de la mise à jour de votre expérience sur notre design final.

L'examen du permis

Dans l'imaginaire collectif, passer le permis symbolise la liberté. Toutefois, cette liberté s'acquiert avec la réussite de l' examen du permis de conduire. Pour obtenir le permis de conduire, il faut réussir deux épreuves; l'une théorique et l'autre pratique.

Cet examen doit montrer votre aptitude à conduire n'importe quel véhicule dans n'importe quelle situation. Pour obtenir le permis de conduire, il faut réussir deux épreuves; l'une théorique et l'autre pratique.

L' examen théorique du permis de conduire se compose de quarante questions traitant d'onze problématiques: les règles de circulation, la signalisation, les arrêts et stationnements, les priorités et intersections, le croisement et le dépassement, le tunnel et le passage à niveau, la visibilité et l'éclairage, le conduite éco, les usagers vulnérables et le partage de la route, la prise de conscience du risque, et d'autres notions. Ces différentes thématiques vont être abordées par le biais de trois questions différentes lors de l' examen du permis conduire. Certaines questions vous placent dans la peau d'un conducteur, d'autres nécessitent une observation visuelle alors que certaines sont écrites, comme par exemple une question sur la prise de drogues au volant.

Pour réussir le code de la route, il faut savoir éviter les pièges, notamment sur les photos diffusées lors de l'épreuve. Il faut faire attention à toutes les indications, comme les lignes blanches, et bien regarder les rétroviseurs. L'image donne une première réponse au premier plan mais il faut également prendre en compte le second plan. Les indications au second plan sont là pour affiner votre vigilance de futur conducteur.
Il faut également faire attention à la différence entre ""je peux"" et ""je dois"". Effectivement, ce n'est pas parce que je peux faire quelque chose techniquement que je dois le faire.
Pour réussir le code, il faut bien s'entraîner avec des tests variés pour anticiper au mieux toutes les questions.

Comme pour n'importe quel examen, il faudra se présenter à l'heure. Pour cela, il est judicieux de prévoir une vingtaine de minutes d'avance pour éviter une mauvaise surprise! Avant de commencer l'examen du permis, l'examinateur vérifiera l'identité de chacun des candidat. Chaque candidat doit présenter, lors de la convocation, une pièce d'identité et une enveloppe timbrée. L'examen est réussi si vous obtenez un minimum de 35 réponses correctes. Le résultat n'est plus communiqué à la fin de l' examen du permis de conduire. Il faut attendre les résultats qui sont envoyés le jour même soit par la poste soit par mail. En cas de réussite à l'épreuve théorique du code de la route, chaque candidat a cinq ans pour passer son permis.

Après avoir réussi le code de la route, il faudra prendre le volant et devenir un pilote ou du moins un conducteur. Une fois vos vingt heures réglementaires effectuées, vous aurez la possibilité de passer l'épreuve de conduite. Toutefois, chacun évolue à son rythme et le nombre des vingt heures est indicatif, n'hésitez pas à continuer votre apprentissage si vous vous sentez incertain.

Une fois prêt à se présenter à l'examen du permis de conduire, l'auto école propose une date d'examen. Cet examen dure 32 minutes en moyenne. Pour vous évaluer, l'examinateur vous fera passer plusieurs épreuves. Parmi ces épreuves, un test de vue peut être demandé par l'examinateur comme par exemple une demande de lecture d'une plaque d'immatriculation. Le parcours de l'examen du permis de conduire nécessitera un freinage de précision pour établir la capacité du candidat à anticiper et à freiner. La troisième épreuve réside dans la capacité du candidat à réaliser une manœuvre imposée. Cette manœuvre peut être un demi-tour, un rangement en bataille ou en épi, un rangement en créneau, une marche arrière en ligne droite ou encore une marche arrière en arrondi. Lors de cette manœuvre, l'examinateur évaluera votre technicité et votre capacité à assurer votre sécurité ainsi que celle des autres usagers. À la fin, l'examinateur posera au candidat une ou plusieurs questions sur les vérifications intérieures et extérieures du véhicule. Ce questionnement doit permettre à l'examinateur de constater votre bonne connaissance d'un véhicule. Cette étape est très importante et est par conséquent à ne pas négliger.

Le barème de notation utilisé par l'examinateur permet d'avoir une évaluation juste et impartiale. Le candidat doit obtenir au minimum 20 points sur les 30 possibles tout en ne commettant pas de faute éliminatoire. Une faute éliminatoire à l'examen du permis de conduire peut être une intervention de l'examinateur sur la pédale de frein, un franchissement de ligne continue ou un non-arrêt à un stop. Les deux points offerts par la conduite économique et par la courtoisie sont des points à obtenir obligatoirement. Si vous n'obtenez pas le permis du premier coup, vous pourrez obtenir votre grille d'évaluation.

Ça y est ! Vous avez obtenu votre permis de conduire en réussissant l'examen théorique et l'examen pratique. Et c'est le moment pour faire les démarches administratives. Quelques jours après l'examen pratique, le candidat reçoit son certificat d'examen de permis de conduire (CEPC) indiquant la mention favorable. Ce certificat est valable quatre mois en attendant la version définitive du permis de conduire. Ce délai de quatre mois permet au nouveau titulaire du permis de faire les démarches auprès de la préfecture. Ces démarches peuvent varier en fonction de votre préfecture, donc renseignez vous bien auprès de la préfecture compétente. Avant de prendre le volant de votre voiture, il faudra également souscrire à une assurance pour vous, ainsi que pour assurer votre véhicule. L'assurance automobile est obligatoire pour tous les conducteurs et l'absence de celle-ci peut donner lieu à des sanctions. Il faut également rappeler que les jeunes conducteurs sont soumis à des règles de circulation spécifiques, notamment des limitations de vitesses plus basses que pour les conducteurs expérimentés.

Tous les articles

Equipement obligatoire d'une voiture

Conseils utiles · Législation et réglementation

Taxe auto

Conseils utiles · Législation et réglementation

Obtention permis de conduire

Conseils utiles · Législation et réglementation
Afficher plus