BMW R100 - Annonces moto occasion sur AutoScout24

BMW R100

La BMW R100, une moto rétro élevée au rang de véhicule de collection

La marque allemande BMW débute la commercialisation de la R100 en 1987. Tirée à plus de" 34 0000 exemplaires, elle arbore la ligne caractéristique des motos de la firme d'outre-Rhin : un moteur apparent et une conception à la fois simple et robuste, dans la veine des premiers modèles nés après la Première Guerre mondiale. D'abord imaginée pour les amateurs de bitume et de longues distances, la BMW R100 est aujourd'hui un engin de collection encore très plébiscité comme moto d'occasion. BMW achève sa production en 1996, passant le relais à d'autres cylindrés. Pour autant, le modèle a été revisité de manière très originale par l'américain Bill Costello, un grand nom dans l'univers de la moto de collection. Ce dernier laisse s'exprimer son savoir-faire et sa créativité. Ainsi, il modifie les suspensions, la selle, le capot de selle, le guidon et même l'électronique en général afin d'offiri à la BMW R100 un côté rétro assumé. Avec elle, il se lance alors dans un road trip de plus de 2 500 km ayant pour objectif de relier New York à la Caroline du Nord. Un périple qu'il effectue sans encombres, preuve s'il en était encore besoin que la R100 est un véritable véhicule d'exception.

La R100, une moto qui s'inscrit dans une gamme plus large

En raison de sa production plutôt conséquente, on trouve encore de nombreuses BMW R100 sur le marché de la moto d'occasion. L'engin se négocie souvent à des tarifs équivalents à son prix d'origine puisque la plupart des modèles disponibles ont le rang d'engins de collection. Surtout s'ils ont été soigneusement restaurés. La R100 possède également une "cousine" sportive : la R100 RS. Cette moto de 1 000 cm³ apparaît en 1976. La grande révolution de ce véhicule de grand tourisme est l'intégration à part entière du carénage à la moto. Un atout de choix pour l'aérodynamisme ainsi que pour le confort et la protection du conducteur. Son moteur arbore des performances plus satisfaisantes que celui de la R100 en raison notamment de soupapes culbutées ; il effectue même des pointes de vitesse à 200 km/heure. Cette cylindrée est parfaite lorsqu'on la pousse à bout sur circuit. On peut également citer la BMW R100 RT propulsée par un flat twin de 60 ch qui lui donne un caractère placide mais confortable. Cette moto est réputée indestructible. C'est la routière par excellence pour avaler des centaines de kilomètres de bitume sans efforts. Son grand atout ? Elle peut être chargée de bagages sans ciller ce qui en fait un moyen de transport idéal pour découvrir un pays ou une région en deux-roues.

La BMW R100, une moto dotée d'un moteur de 60 ch

On distingue trois grandes étapes dans l'histoire de la R100 avec très peu de variations entre les différentes moutures de l'engin. Le moteur de cette moto arbore un bicylindre à plat quatre temps qui bénéficie de huit soupapes. C'est une 980 cm³. Son allumage s'effectue de manière électronique et son alimentation a lieu à travers deux carburateurs Bing de 400 mm de diamètre. Sa lubrification se fait par un carter à sec et son refroidissement s'effectue par l'air. Au niveau de la puissance, le moteur de la BMW R100 peut grimper jusqu'à 180 km/heure ce qui en fait une routière acceptable taillée pour la conduite sur voie rapide et autoroute. Elle met 13,6 secondes pour parcourir 400 mètres départ arrêté. Autre spécificité, elle affiche une transmission finale via cardan et une boîte de vitesses manuelle à cinq rapports. L'embrayage est monodisque à sec et le cadre arbore une ligne en double berceau assez esthétique. Deux fourches télescopiques de 225 mm constituent les suspensions avant tandis que celles arrière sont des Paralever de 180 mm. Du côté de ses dimensions, la R100 possède une hauteur de selle de 807 mm, un empattement de 1514 mm et un réservoir de 24 litres.