Ducati Diavel - Annonces moto occasion sur AutoScout24

Ducati Diavel

La Ducati Diavel est une moto à mi-chemin entre un Cruiser et un gros roadster. Le mot Diavel signifie le diable dans le patois de Bologne, où est située l’usine Ducati. S’il est difficile de lui trouver une concurrente directe, ses caractéristiques la positionnent sur un segment de marché occupé par la Yamaha VMax, la Harley-Davidson V-Rod, la BMW K 1300 R ou la Triumph Rocket III.

Rien que du connu pour de l’exceptionnel

Dès premier coup d’œil, la Diavel confirme qu’elle est bien une Ducati. L’élément le plus distinctif est son châssis, en treillis de tubes, peint. Celui-ci enserre un bloc en L de 1198 cc emprunté à la Ducati Multistrada. Il bénéficie d’une cartographie moteur spécifique, mais conserve les différents modes de conduites et lois d’antipatinage. La puissance est de 161 chevaux à 9500 tr/min et le couple affiche 13 mkg à 8000 tr/min. Le regain de puissance, par rapport au trail, est obtenu avec des échappements de plus fort diamètre et l’adoption d’une sonde lambda dans chaque tube de l’échappement 2 en 1. Ce dernier est très visible sur le flanc droit de la moto et participe à son esthétique générale.

Un gabarit d’américaine

La Ducati Diavel fait appel à un imposant monobras avec la couronne, de la transmission par chaîne, montée à l’extérieur. Le pneu arrière a été imposé par le cahier des charges. En monte d’origine, il s’agit d’un pneu Pirelli Diablo 2 de 17 pouces et 240 mm de large. La fourche avant est inversée et possède un débattement de 120 mm, tout comme le monoshock arrière. Le freinage est surdimensionné avec un double disque avant de 320 mm, pincé par des étriers radiaux. A l’arrière la Diavel accueille un disque de 265 mm. Les dimensions de la Ducati Diavel sont hors normes. Sa longueur atteint 2235 mm, son empattement 1580 mm, alors que la hauteur de selle ne dépasse pas 770 mm. Le poids tous pleins faits est de 239 kg.