Les plateaux industriels

Si le Tracteur est associé à un usage agricole, ses capacités de franchissement et de traction à basse vitesse sont utilisées dans d’autres secteurs. Des plateaux porte-engins sont fréquemment attelés. Il peut s’agir de remorques comptant trois essieux en position centrale ou d'unités plus petites avec des roues situées en arrière de la zone de chargement.
Les premières permettent d’abaisser le seuil de chargement et le centre de gravité, pour charger des véhicules lourds ou hauts. Les secondes, qui se caractérisent par un coût moindre, sont adaptées à des petits engins de chantier. Les centres de recyclage emploient des amplirolls avec un bras articulé pour transférer les caissons de produits.


L’agriculture : le cœur de métier

Le secteur agricole décline la remorque en une multitude d’usages. Elle peut être une machine autoportée pour produire des ballots de paille, un outil de ramassage automatique de balles rondes, une Charrue de plus de sept socles, une citerne, etc. Autrefois, la batteuse était aussi adaptée pour être tractée par un tracteur.
La remorque traditionnelle multi-usage des fermes des années 70 est aujourd’hui divisée en deux catégories: la benne à fond plat munie de ridelles et la benne de moissons ou d’ensilage à structure monocoque. Ces dernières possèdent un coût élevé justifié par leur capacité d’emport de près de 30 t. Les essieux sont parfois directeurs, alors que l’hydraulique permet de lever la benne ou d’ouvrir la porte arrière.
Les épandeurs sont un autre secteur qui mêle haute technologie et usage ancestral. Ils intègrent des griffes d’épandage interchangeables ou des consoles numériques permettant de contrôler les processus. Leurs versions plus rudimentaires subsistent pour des usages montagnards. La Bétaillère destinée au transport d’animaux offre un espace intérieur modulable, qui permet d’assurer la sécurité des bêtes. Enfin, les plateaux fourragers conservent leur ergonomie originale, tout en offrant des améliorations au niveau de la flèche.


Les cas particuliers : vignerons et mareyeurs

Le travail dans la vigne implique de passer par-dessus les rangs, des remorques sont donc disponibles avec des systèmes de levage hydraulique. Des bennes à vendange de forme triangulaire existent également, avec généralement une vis sans fin dans le fond. Quant aux mareyeurs et aux ports, ils adaptent des porte-bateaux à leurs tracteurs.


Retourner en haut