Boss Hoss - Annonces moto occasion sur AutoScout24

Boss Hoss

Boss Hoss, la moto grand format

La naissance de la marque Boss Hoss remonte à 1990 quand Monte Warne, pilote d'avion fou de mécanique, installe le moteur small block V8 de la Chevrolet Corvette dans un cadre moto créé sur mesure avec quelques pièces d'origine Harley-Davidson. Les premiers modèles sont disponibles en 1993. Fabriqués de façon très artisanale, ils trouvent preneurs chez les adeptes de sensations fortes et de looks exceptionnels. La marque installe son usine à Dyersburg, Tennessee, USA où les employés de la chaîne de montage produisent en 2015 environ 250 unités par an. La production qui démarre avec le BHC 3-LS3 évolue en 2000 avec la création du Super Sport BHC 3-LS3 SS. Entre temps, les trikes Gansta, Coupé et 57 Chevy se sont inscrits au catalogue, ce qui annonce un marché de la moto d'occasion florissant pour les prochaines années, au moins sur le continent américain.

De l'Amérique à l'Europe

La marque commence à prendre ses racines en France en 2012 quand Eric Vincent de Boss Hoss Cycles France, tombé amoureux de ces fabuleuses américaines, obtient leur homologation. Il en débute l'importation puis part vivre aux États-Unis, non sans avoir passé le relais au français Thierry Castaing d'American Bikes Custom and Cars SARL. Les machines neuves restent chères et difficiles d'accès pour le grand public. Elles attirent surtout les collectionneurs pour leur rareté et les chefs d'entreprises charmés par la mécanique d'outre-Atlantique. Les véhicules disponibles en France sont les Boss Hoss 6.2 et 6.2 Sport et les Trike 5.7. La 6.2 est le premier modèle à avoir été construit par Monte Warne. Depuis les deux-roues ont évolué en termes de performances mais aussi en customisation ; certains sont même de vrais chefs d'œuvre. Les premiers utilisaient un pneu arrière de voiture alors que les plus récents sont équipés de pneus Avon AM20 130/90-16 à l'avant et AM21 230/60-15 à l'arrière, ces derniers gardant la taille des pneus des automobiles mais présentant un profil plus arrondi. En 2008, la marque adapte son trike LS2 à un kit de conversion et lance le trike Advantage, premier V8 pour pilotes handicapés. La rampe d'accès escamotable intégrée au châssis et l'accès manuel à toutes les commandes en font un trike accessible aux personnes à mobilité réduite. L'antériorité des importations relativement courte et le peu de motos neuves vendues par an ne génèrent pas un grand marché de la moto d'occasion. En 2015, seules une vingtaine d'unités sont recensées en France. La recherche de Boss Hoss version occas' reste possible mais s'annonce compliquée malgré quelques résultats motivants.

Des caractéristiques époustouflantes

Le moteur Chevrolet V8 de 6,2 litres à refroidissement liquide équipe les cinq modèles de la production Boss Hoss. Jusqu'à fin 2015 en France, il affiche une puissance de 445 CV à 5750 t/mn d'origine et de 100 CV et amène ces monstres de 0 à 200 km/heure en 6 secondes environ. Les deux-roues mesurent chacun plus de 2,6 m et sont équipés d'une boîte de vitesses à 2 rapports semi-automatiques ainsi qu'une marche arrière entraînée par le moteur. La transmission de base utilisant un embrayage à pédale qui avait remonté quelques alarmes a été remplacée par un embrayage à dépression commandé du guidon, dans un premier temps, puis par une transmission automatique. Finalement, en 2016, les véhicules Boss Hoss sont équipés d'une transmission semi-automatique. Ces derniers pèsent 484 kg à vide mais la selle relativement basse - 711 mm - plus les cale-pieds ajustables permettent une assise personnalisée et confortable. Le centre de gravité très bas participe quant à lui au maintien des motos à la verticale quand elles sont à l'arrêt. Les trikes à 3 roues sont beaucoup plus lourds - 660 kg à vide et 945 kg avec le plein - sans que cela soit un handicap, les deux roues arrière stabilisant l'ensemble de cette énorme structure. Ils ont une boîte 3 rapports automatiques et une marche arrière. Les réservoirs d'essence sont de même contenance pour les cinq bolides, soit 32 litres. La consommation constructeur affichée pour les deux roues est de 9,5 litres à 11,3 litres/100 km mais si l'envie de vitesse devient insoutenable, la consommation peut grimper jusqu'à plus de 25 litres.