Passer au contenu principal

Ducati Monster 821 - Annonces moto occasion sur AutoScout24

Ducati Monster 821

La Ducati Monster 821, un roadster surpuissant

La Ducati Monster 821 sort de l’usine italienne de Borgo Panigale en 2014. Elle suit la lignée de ses illustres devancières de la gamme Monster née en 1993. Elles furent d’abord baptisées Mostro avant 1998. L’idée de leur conception aurait germée dans la tête de Galuzzi, leur designer, notamment grâce à Marcel Seurat. Ce dernier engagea un engin d’Enduro doté d’un moteur bicylindre de 900 Ducati et d’un cadre treillis tubulaire à l’Enduro du Touquet en 1991. Une moto d’invention qui devait inspirer le concepteur de la gamme. La Monster 821 représente une évolution survenue suite au rachat de Ducati par Audi en 2012. Elle succède à la M1200 et arbore 821 cm3. Elle remplace les deux plus faibles cylindrées que sont la 696 et la 796 cm3. Icône de la gamme Roaster, la Ducati Monster 821 s’adresse aux motards qui plébiscitent une conduite sportive et sûre pour avaler des kilomètres de bitume. Son moteur est très puissant grâce à sa motorisation bicylindre Testatretta 11° à culasse quatre soupapes et à refroidissement liquide. Si sa puissance maximale atteint les 112 chevaux, elle n’est disponible en France qu’en version 106 chevaux. Son fonctionnement moteur est adouci par la présence d’un système d’injection d’air frais secondaire permettant également de réduire les émissions polluantes. Le moteur est d’une très grande fiabilité puisque le contrôle du jeu de soupapes n’est nécessaire qu’au bout de 30 000 km et le changement d’huile à 15 000km. Elle s’acquiert aisément en moto d’occasion avec des modèles à l’état quasi neuf.

Un roadster multifacettes

La Ducati Monster 821 se décline en trois modèles distincts. La plus classique est la Dark. Elégante et sobre à la fois, elle bénéficie de toutes les fonctionnalités de la 821 sans fioritures. Sa cousine, la 821 classique arbore des teintes rouges très transalpines. Elle offre des prestations sportives uniques et est dotée d’un réservoir de 17,5 litres qui fait partie intégrante du design de l’engin. Ses atouts ? Le système de freinage Brembo très performant, un cadre dérivé de la course avec un chassis tubulaire qui fait de cette moto l’une des plus légères dans sa catégorie : 205 kg à sec. Ses jantes à dix branches assurent un contrôle parfait de l’assiette quelle que soit la vitesse. La 821 stripe possède une âme sportive. Son style racing s’allie à une fourche entièrement réglable. Côté design la Monster 821 s’affirme résolument mythique et musclée quelle que soit la mouture. Elle arbore un phare avant rond encadré par une fourche, un support de plaque élevé ainsi qu’un réservoir métallique compact et imposant avec une tendance haut de gamme assumée. Les puristes disent de cet engin qu’il est minimaliste. Ainsi, lorsqu’on le regarde on a l’impression de ne se retrouver que devant un moteur, un cadre, un réservoir et une selle. La masse de la moto est concentrée sur l’avant tandis que l’arrière est dévolu à la fixation de valises latérales, ce qui en fait un véhicule privilégié pour explorer un pays ou une région en deux-roues.

La Ducati Monster 821, une moto bardée d’électronique

Peu importe la version, la Ducati Monster 821 bénéficie des dernières évolutions en matière d’électronique embarquée. Le Ducati Safety Pack (DSP) comprend un contrôle de traction ajustable sur huit niveaux et un ABS Bosch 9 MP réglable sur trois niveaux qui se déconnecte. Gros avantage : les réglages sont personnalisable en fonction du mode de conduite plébiscité, à choisir entre sport, touring ou urban. Le mode urban est parfait en ville puisqu’il limite la puissance du moteur à 75 chevaux et possède un ABS plus réactif pour faire face aux imprévus éventuels. L’instrumentation de bord est à affichage digital. Compacte et complète, elle affiche notamment un compte-tour à segments, un tachymètre, des indicateurs de température et de révision, un totaliseur kilométrique ainsi que le mode de conduite choisi. La Ducati Monster 821 assure une position naturelle du conducteur grâce à une selle repositionnée à 810 mm du sol et un guidon plus haut et plus proche du pilote que ses devancières. Une moto d’occasion de choix qui réconcilie sportivité et confort.