Gas Gas - Annonces moto occasion sur AutoScout24

Gas Gas

Gas Gas, le spécialiste espagnol

La marque espagnole s'inscrit dans la continuité du constructeur Bultaco qui lui a cédé sa firme en 1983. Les deux fondateurs de Gas Gas, Josep Pibernat et Narcis Casas, décident de produire eux-mêmes des motos tout-terrain. La production est lancée en 1985 à Salt, petite ville qui se situe près de Gérone, en Catalogne. Cette entreprise élabore surtout des motos tout-terrain de 50 cm³. Au fil des années, elle prend de l'ampleur et se voit dans l'obligation de créer une deuxième usine de fabrication en 2001. Celle-ci a pour objectif de renforcer la conception des machines pour l'enduro cross et plus particulièrement des 250 cm³, MC et MX.

Marché de l'enduro et du cross

Jusqu'en 2004, le constructeur espagnol élabore des motos enduros trials et cross. Pour ce qui est de l'enduro, ses modèles phares sont les EC 125, 200, 250 et 300 cm³. En trial, les engins emblématiques de Gas Gas sont les TXT 125, 250 et 280. À partir de 2007, un changement de look et des innovations pointent également le bout de leur nez. Dorénavant, les deux-roues sont pourvus d'une double courbe d'allumage au guidon et de phares à LED. Dès 2010, de nouveaux véhicules sont introduits sur le marché. Ce sont des 4 temps de 250 et 450 cm³. Ces derniers sont équipés d'un moteur Yamaha, les mêmes que l'on retrouve déjà depuis quelques années sur les WRF de Yamaha. La dernière cylindrée à être mise à la disposition du grand public par la marque Gas Gas et que l'on peut trouver facilement sur le marché de la moto d'occasion est la 300 cm³ 4 temps. Celle-ci est commercialisée à partir de l'année 2013 et est également pourvue du moteur Yamaha 250 WRF. Après une période tumultueuse, le constructeur Gas Gas dévoile son prochain bolide à la presse début 2016. Il s'agit de la EC 300 dont la commercialisation pourrait intervenir fin 2016 ou début 2017. Les fondements du constructeur sont repris : fourche Marzocchi, cadre acier et bloc moteur 2-temps. Du côté des innovations, on constate que le démarreur électrique qui, jusqu'à présent était disponible en option, devient monté en série. Côté design, le style intemporel de la marque est conservé.

Innovations et spécificités

Pour se démarquer de la concurrence et rendre ses motos reconnaissables au premier coup d'œil, la marque a longtemps produit ses cylindrées dans des coloris qui lui étaient propres. La 300 était de couleur bleu, la 250 rouge et les 125/200 se partageaint le jaune. À partir de 2007, cette stratégie marketing est abandonnée. Néanmoins, il est facile de trouver une moto d'occasion qui remplit encore ces caractéristiques, à condition de choisir un modèle de 2007 ou antérieur. Passé cette période, une couleur unique est retenue pour tous les modèles. Il s'agit du rouge. La plupart des deux-roues de la marque Gas Gas sont également disponibles en replica "six days" ou en série limitée en hommage à certains pilotes. Sur ces motos d'occasion, l'allure générale change de leurs concurrentes, un argument qui renforce leur succès. On peut dénicher des coloris mêlant noir, rouge et jaune ou autres teintes qui donnent un style unique à la moto. Quant au niveau d'équipement, il est amélioré sur les séries limitées. À ce titre, on trouve un guidon double incassable Renthal Twinall pour la série Racing ou encore pourvu d'une fourche TTX avec ressort et d'un amortisseur pour la série Ohlins. L'une des spécificités de la marque Gas Gas est de produire des véhicules spécialement conçus pour la pratique du moto-ball. Les amateurs de ce sport collectif pilotent des 250 cm³ tout en jouant avec des ballons. Ces derniers reconnaissent que les créations de l'enseigne espagnole sont particulièrement adaptées à la pratique de cette discipline. Le moto-ball permet au constructeur de vendre sa production dans des pays où ce sport est particulièrement apprécié et ce notamment au Pays-Bas, en Allemagne, en Lituanie, en Russie ou encore en France. De quoi une fois plus qualifier le constructeur d'expert.