Honda CB 500 - Annonces moto occasion sur AutoScout24

Honda CB 500

La Honda CB 500 rime avec auto-école. Cette moto, faisant le trait d’union entre les 125 cc et les grosses cylindrées, est appréciée par les motards débutants. Sans réelle concurrence directe, ses dernières versions sont souvent comparées aux Honda CBF 600, Kawasaki ER-6N, Suzuki GSF 650 Bandit ou Yamaha XJ6. Il existe également des versions plus anciennes de la CB 500 : la CB 500 Four, en production entre 1971 et 1973, ainsi que la CB 500 T de 1975 et 1976. Ces dernières étaient des machines puissantes pour leur époque.

Les débuts de la « petite reine »

La saga de la « petite » CB 500 débute en 1993, autour d’un bicylindre quatre-temps à refroidissement liquide cubant 499 cc. Il développe alors 58 chevaux à 9500 tr/min et 4,8 mkg de couple à 7500 tr/min. Doté d’un cadre double berceau en acier, la CB 500 pèse 170 kg à sec et sa hauteur de selle ne dépasse pas les 775 mm. La fourche traditionnelle de 37 mm possède un débattement de 115 mm, 2 de plus que les deux combinés fixés au bras oscillant. Le frein avant est un simple disque de 296 mm de diamètre, pincé par un étrier à deux pistons. A l’arrière, un tambour de 160 mm de diamètre officie. Après dix ans de carrière sans grands changements, un nouveau modèle apparaît en 2004. Il reçoit alors l’appellation CBF 500.

Modernité et nouvelles ambitions

La parenthèse CBF se termine en 2013, avec l’apparition de la CB 500 F. La moto n’a plus rien à voir avec ses devancières, en dehors de l’architectue bicylindre en ligne du nouveau moteur qui l’anime. Ce dernier fait appel à l’injection et met en avant un appétit d’oiseau (3,7 litres aux cent kilomètres). D’une cylindrée de 471 cc, il développe 48 chevaux à 8500 tr/min et 4,4 mkg de couple à 7000 tr/min. L’esthétique est plus osée que celles de ses grandes sœurs et le modèle se décline en une version R, à la plastique plus sportive, et un petit trail routier dénommé CB 500 X.