Hyosung - Annonces moto occasion sur AutoScout24

Hyosung

De l'industrie pharmaceutique à la fabrication de motos

Avant de s'immiscer dans le monde des deux-roues motorisés, Hyosung Corporation s'exerce dans plusieurs domaines tels que l'industrie pharmaceutique, la chimie, la construction, le textile, le commerce et les technologies de l'information. Fondé en 1966, ce conglomérat coréen crée une branche moto en 1978 en vue de se diversifier. Il signe rapidement un partenariat avec Suzuki. Le constructeur japonais, qui a été fondé au début du XXème siècle, apporte son expertise et son soutien technologique à la société coréenne. En 1986, la jeune filiale commence à voler de ses propres ailes. Elle possède son propre centre de recherche et de développement hors de ses terres, à Hamamatsu, au Japon. Ayant hérité du savoir-faire de Suzuki et disposant des ressources technologiques dont elle avait besoin, l'entreprise commence à concevoir ses propres motos. Dès les premiers modèles, sortis en 1987, elle se spécialise dans la fabrication de petites cylindrées. Pari réussi puisque les premières motos connaissent un franc succès. Quelques grosses cylindrées sont également très bien accueillies, notamment la GT 650 et la Comet 650 R/S. L'influence de Suzuki ne passe pas inaperçue. Les deux-roues qui sortent de ses usines présentent quelques ressemblances avec les bolides du constructeur japonais mais la firme coréenne parvient rapidement à affirmer son style. En 1988, elle s'affiche comme étant le fournisseur officiel de motos lors des Jeux Olympiques d'été qui se déroulent à Séoul. Cet événement sportif international constitue un gros coup de publicité qui consolide son image sur le marché japonais et l'encourage à initier son expansion à l'international. En 1994, les premiers motocycles sont commercialisés dans plusieurs pays d'Europe. En 1996, la barre du million d'exemplaires est franchie. Hyosung obtient la certification ISO 9001, une récompense délivrée aux sociétés qui ont su mettre en place un système de management de qualité. Parallèlement, son développement en Asie se poursuit avec la signature de nouveaux partenariats stratégiques, comme avec le Vietnam, l'Indonésie et les Philippines. L'année 2003 est l'année de l'indépendance pour le constructeur. Hyosung Motors devient une entreprise à part entière et ne dépend plus d'aucune maison-mère.

Comet 125, le modèle de référence

Ceux qui souhaitent acquérir une moto d'occasion sportive peuvent se tourner vers la Hyosung GTR 125. Conçue pour évoluer dans les grands espaces, ce deux-roues séduit par son look agressif et sa bonne tenue de route. La première version de la GTR 125 est commercialisée en 2003. Son moteur bicylindre en V délivre 14,6 chevaux à 10 300 tours/mn. En 2004, son phare avant devient plus gros et est davantage en accord avec son gabarit. La moto gagne en esthétique et en équilibre, et ressemble un peu plus à une 250 cm³. En 2006, la GTR 125 voit le jour. Conçue pour évoluer dans les grandes contrées, elle s'appuie sur un look agressif et une bonne tenue de route. Ses dimensions - 2060 x 730 x 1060 mm, 166 kg - en font une 125 de poids capable d'atteindre une vitesse de 110 km/h. Cette variation sportive s'accompagne de plusieurs innovations. Les plus grands changements incluent la fourche inversée, le carénage intégral et l'instrumentation digitale.

Hyosung, des motos classiques et sportives made in Korea

La société coréenne s'efforce de proposer des motos esthétiques, performantes et adaptées à tous les profils. Elle propose des customs, des roadsters et des bolides sportifs. Avec son look vintage et son moteur V-Twin 8 soupapes de 15 ch et 10 500 tours/mn, ainsi que sa boîte à 5 vitesses, la GV 125 est idéale pour les motards peu expérimentés qui veulent une moto d'occasion pour se déplacer en milieu urbain. La GT 125 est le roadster par excellence. Capable d'atteindre une vitesse de pointe de 100 km/h, elle séduit par son look sportif et sa légèreté. Côté motorisation, elle possède elle aussi un bicylindre 4 temps. La GT 650 X est l'un des modèles qui a connu le plus de succès. Lancée en 2008, elle est équipée d'un moteur de 647 cm³ bicylindre à 4 temps et 8 soupapes, ainsi que d'une boîte manuelle à 6 vitesses. Délivrant 80 chevaux à 9 000 tours/mn, la GT 650 X répond présente en termes de puissance. Enfin, la GTR 650 incarne la fusion entre la sportivité et la puissance. Motorisation bicylindre en V à 90° à 4 temps 8 soupapes pour 647 cm³, 80 chevaux à 9 000 tours/mn, boîte manuelle à 6 vitesses, freins avant avec double disque et étriers à 4 pistons... Cet engin, capable d'atteindre une vitesse de 215 km/h, réalise le 0-100 km/h en 4,3 secondes.