Yamaha YZF-R1 - Annonces moto occasion sur AutoScout24

Yamaha YZF-R1

La Yamaha YZF-R1 est une moto sportive apparue en 1998. Elle marque alors une évolution radicale sur ce segment de marché, par rapport à celle qui l’a dominé durant près de dix ans : la Honda CBR 900 RR.

Évolutions constantes

A son apparition, la Yamaha YZF-R1 était équipée d’un quatre cylindre en ligne de 998 cc à quatre carburateurs. Sa puissance atteignait 150 chevaux à 10 000 tr/min et son couple était de 11 mkg à 7750 tr/min. Son poids de 177 kg à sec lui offrait un rapport poids/puissance inédit dans la catégorie. 2004 est marqué par l’arrivée d’un nouveau modèle. Celui-ci reprend l’injection, apparue en 2002, et la culasse à cinq soupapes des débuts, mais ajoute une admission variable. La puissance est alors de 172 chevaux à 12 500 tr/min et le couple affiche 11 mkg à 10 500 tr/min. Le poids de 180 kg à sec lui confère un rapport poids/puissance de quasiment 1 kg/ch.

L’appel de la technologie

En 2008, l’adoption d’un calage de type CrossPlane fait définitivement entrer la Yamaha YZF-R1 dans la légende. La puissance et le couple évoluent peu (182 chevaux et 11,7 mkg à 12 500 et 10 000 tr/min), mais le bruit du moteur et l’agrément deviennent des arguments de poids. Pour la partie cycle, cette mouture reste fidèle au cadre Deltabox en aluminium. La fourche inversée de 43 mm de diamètre possède un débattement de 120 mm, identique à celui du monoshock arrière. Le freinage est confié à un double disque de 310 mm et des étriers six pistons à fixation radiale. A l’arrière, un disque de 220 mm est associé à un étrier à piston unique. Pour une question de design, les échappements passent sous la selle. Le modèle est désormais en concurrence avec des motos atteignant les 200 chevaux, telles que la BMW S 1000 RR ou la Kawasaki ZX-10 R. Comme ces dernières, elle embarque une électronique poussée : antipatinage, cartographies moteur sélectionnables, ABS, etc.