Passer au contenu principal

Nouveau design - fonctions familières

Découvrez notre nouveau design, que nous déploierons pas à pas sur l'ensemble du site.

Encore une chose...

Merci de participer à l'avant-première de notre nouveau design. Vous verrez quelques autres changements de couleurs au fur et à mesure de la mise à jour de votre expérience sur notre design final.

Dodge Dart - Annonces auto occasion sur AutoScout24

Dodge Dart

Dodge Dart

Le premier modèle baptisé Dodge Dart a été commercialisé au début des années 1960. Sa taille imposante et son originalité lui ont valu un succès immédiat. Un succès toutefois provisoire car la ligne directrice du modèle n'était pas parfaitement définie. Les changements opérés en 1961 et portant sur les ailerons inversés ainsi que sur la calandre n'ont, en effet, pas séduit autant que le premier modèle de 1960. Lisez plus

Trouvez la voiture de vos rêves.

Plus de 2.4 millions de voitures. Le plus grand marché automobile en ligne en Europe.

Dodge Dart, toute une histoire !

C'est ainsi que, dès 1961, les chiffres de vente ont considérablement chuté. Le break Dodge Dart, dans sa version de 1963, s'est refait une beauté. De taille plus modeste, il devient plutôt une berline dans sa version 4 portes. Un coupé 2 portes est aussi proposé. La popularité de la gamme Dodge Dart connaît alors un nouveau souffle. Elle devient même une valeur sûre en voiture d'occasion. Ce n'est pourtant que dans les années 1970 que la Dodge Dart gagne véritablement ses lettres de noblesse avec un modèle sportif qui met tout le monde d'accord. Un V8 puissant et stylé qui s'impose rapidement et durablement. Pourtant, en 1976, la production cesse. Ce qui n'empêche pas certains modèles de rouler encore sans aucun problème. Il n'est donc pas rare d'en trouver en très bon état sur le marché de la voiture d'occasion.

La Dodge Dart se dévoile un peu plus

Durant ses 16 années de production, la gamme Dart de Dodge a donc connu quelques évolutions tout en gardant un cahier des charges somme toute assez constant. Au départ, le break est imposant avec un empattement de 118 pouces. Comme signalé plus haut, la calandre fut rapidement changée et les ailerons sont devenus inversés, au grand dam du grand public. Forte de cette mauvaise expérience, la gamme Dart a encore évolué dans ses premières années. En 1963, son empattement n'est déjà plus que de 111 pouces, puis se réduit encore dans les années suivantes. Une fois parvenu à 106 pouces, l'imposant break est devenu une berline respectable. La voiture se décline alors en 4 portes ou en coupé 2 portes avec plusieurs motorisations au choix dont un V8 très prisé dans sa version coupé. En 1965, le V8 compte 235 chevaux, pour un intérieur noir et une carrosserie jaune vif. En 1967, l'avant est redessiné, l'intérieur se veut plus élégant et le compartiment moteur est optimisé. 1970 fut l'année d'un lifting complet avec une calandre renouvelée, un arrière redessiné et un intérieur modernisé. Le modèle s'équipe également, pour sa version sport, de sièges baquets, de suspensions de type rallye et de disques de freins.

Pourquoi un tel succès en tant que voiture d'occasion ?

Si les premières versions n'ont pas toujours convaincu, la Dodge Dart reste une voiture très fiable, encore aujourd'hui. Sa motorisation simple mais robuste lui a permis de traverser le temps sans réel problème. Dans les mémoires, des problèmes de fiabilité se rappellent au bon souvenir des gens, mais ces soucis se situaient surtout autour de la Coronet que la Dart est venue remplacer. Le design n'a pas fait l'unanimité dans les années 1960 mais les dernières versions connaissent aujourd'hui un regain d'intérêt. Sa version sport permet une conduite instinctive et performante. Avec un V8 bien entretenu, les sensations de pilotage restent uniques. Pourtant l'offre n'est pas très vaste : GT ou GTS, mais cela a suffit pour inscrire ce modèle comme voiture d'occasion et de collection passionnante et fiable. Les deux feux arrière lui confèrent un style unique. La version de 1971 est également recherchée car le constructeur est revenu vers un look un peu plus luxueux que sportif. Une plus grande sobriété est donc de mise, avec un coloris noir élégant mais toujours une bonne surprise sous le capot. C'est ce qui plaisait à l'époque aux amateurs et qui séduit toujours de nos jours. Pour autant, la variante Demon répond aussi aux attentes d'un certain public : plus agressive, elle présente un duo de coloris contrastés qui fait ressortir son côté sportif indéniable. C'est l'un des derniers gros succès de la gamme.