Mercedes V8 - Annonces auto occasion sur AutoScout24

Mercedes V8

Mercedes, le V8 au coeur

Viscéralement liée à sa ville de naissance, Mercedes à connu toutes les grandes dates de son histoire à Stuttgart depuis l'invention par Daimler et Maybach du premier moteur à combustion interne à la fin du 19 eme siècle, elle y possède d'ailleurs toujours son siège social et ne semble pas prête à faire le grand saut du déménagement en dehors de la capitale du Bade Wutemberg.

La robustesse, mais jamais au détriment du confort

Si la marque a su construire une renommée telle que celle dont elle dispose aujourd'hui, c'est bien sur ces deux caractéristiques tant recherchées par les consommateurs au moment de l'achat. La robustesse tout d'abord, issue d'une tradition et d'un savoir faire initiale dans la production de camions, Mercedes a su en conserver la solidité. Le confort ensuite, inéluctablement associée au luxe et au confort aujourd'hui. Ces deux atouts majeurs lui offre une très belle côte sur le marché des voitures d'occasions. Jadis ayant la réputation d'avoir un design assez massif, fruit d'un tracé essentiellement rectiligne, la marque a su aujourd'hui ajouter une corde à son arc, celle de l'élégance.

Les v8 Mercedes en quelques données clés

Les véhicules Mercedes disposant d'un moteur v8 sont raisonnablement gourmands en carburant pour des cylindrées survitaminées, il faudra compter entre 12 litres et 15 litres pour parcourir 100 kilomètres en fonction de votre style de conduite et de l'environnement (urbain ou route).

La puissance pour seul moteur

Parmi les nombreux atouts que peuvent offrir les moteurs v8, le premier à noter se situe au niveau du couple important dès les bas régime, ce qui sur des modèles comme ceux de Mercedes réputés plutôt lourds est un argument non négligeable pour pouvoir disposer d'une bonne capacité de démarrage ou de reprise. En terme d'encombrement ensuite, il faut savoir qu'un moteur v8 n'est pas plus long qu'un moteur à 4 cylindres, et propose une meilleure régularité cyclique permettant ainsi d'assurer des régimes sans vibration. La seule ombre au tableau étant à mettre au crédit de la consommation importante de carburant donc, élément qui pourrait peut être causer un jour la disparition de ce type de moteur si les gouvernements continuent de pousser vers la réduction de la consommation pour se désengager progressivement de la dépendance au pétrole que nous connaissons aujourd'hui.