Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.

La nouvelle Ford Mustang conserve un V8 et une boîte manuelle

La septième génération de la Ford Mustang aime le classique. Pas de câble de chargement, mais un V8 atmosphérique, une boîte manuelle et...la propulsion !

Ford a levé le voile sur la septième génération de sa populaire et intemporelle Pony Car. La génération sortante, déjà présentée en 2014, a été un énorme succès, il est donc logique que la nouvelle venue s'appuie sur ce succès. Que les puristes se rassurent donc : pas de Mustang mild ou plug-in hybride, pas de version électrique ni même d'influence de la Mustang Mach-E électrique. La Mustang restera une Mustang classique à tous égards.

Ford Mustang (2022) statisch, vooraanzicht

Huit ou quatre

Et cela commence d'abord sous le capot. Avec le bon vieux V8 atmosphérique de 5,0 litres rugissant, par exemple, retravaillé pour une meilleure réponse et plus de puissance. Il peut être accouplé à une boîte automatique à 10 rapports ou à une boîte manuelle à 6 rapports. Ford n'a pas encore révélé la puissance exacte du huit cylindres, mais on peut supposer qu'elle sera supérieure à 460 ch, la puissance de la Mustang Mach 1 sortante.

Ford Mustang (2022) statisch, achteraanzicht

Il n'était plus disponible chez nous depuis un certain temps, mais le 4-cylindres Ecoboost, fiscalement beaucoup plus intéressant et économe en carburant, réapparaît également sous le capot. Ford affirme avoir également retravaillé ce bloc en profondeur, sans donner plus de détails. À la fin de sa carrière chez nous, le 4-cylindres de 2,3 litres développait 290 ch, alors comptez sur quelques puissance de plus ici. Le quatre-pattes ne peut être combiné qu'avec la boîte auto 10-rapports.

Visage méchant

Visuellement, Ford a affiné les lignes de sa septième Mustang par rapport à sa devancière. Cela se remarque surtout dans le dessin des nouveaux phares LED et des feux arrière, qui reçoivent leurs trois bandes caractéristiques. Surtout à l'avant, la nouvelle Mustang a l'air beaucoup plus méchante. Cependant, les lignes générales restent les mêmes, avec un capot long et musclé qui se fond dans le pare-brise, puis dans une section arrière de type fastback. Bonne nouvelle pour les amateurs de bronzage : la nouvelle Mustang est également disponible en version cabriolet.

Ford Mustang (2022) Convertible

À l'intérieur, le tableau de bord classique à double arche doit céder la place à la modernité. Le combiné d'instruments est toujours numérique et mesure 12,4 pouces, mais il s'intègre désormais parfaitement à un écran d'infodivertissement de 13,2 pouces qui exploite le dernier système SYNC4 de Ford. Cet écran est légèrement incliné vers le conducteur et comprend désormais les commandes de la climatisation. En outre, Ford affirme avoir travaillé sur la qualité des matériaux intérieurs, une critique souvent entendue à l'égard de la génération sortante.

Ford Mustang (2022) interieur

Pas de 4 pour nous

La nouvelle Ford Mustang a été présentée aux États-Unis, mais elle arrive aussi chez nous. Certes, on n'a droit qu'au V8 de 5,0 litres, dont le rugissement rauque devrait atténuer la douleur fiscale. On ne sait pas encore si la Mustang Dark Horse, plus puissante et habillée de manière plus agressive, fera également son apparition.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Retour de GSe : Opel habille son Astra hybride rechargeable d’une veste sportive

Actualité auto

La Mercedes-AMG C 63 S E Performance passe à l’hybride rechargeable

Actualité auto

Changement de veste : le nouveau Mitsubishi ASX est…un Renault Captur !

Actualité auto
Afficher plus