Mini John Cooper Works : Mini hardcore

Enfin ! Enfin encore un peu de place chez Mini pour une vraie GP hardcore bien comme il faut. Elle n'a que 2 places, revendique 306 ch, et n'existera qu'en 3.000 exemplaires.

Parfois, nous y repensons encore, à cette Mini John Cooper Works GP de première génération, née en 2013. Et invariablement, cette pensée imprime un large sourire sur notre visage. Chaque Mini est amusante à conduire mais la GP, ça surpasse tout. Au point que c'est bien volontiers que nous renonçons à la banquette arrière.

EMBARGO---Set-1-(22)

Ce gimmick, on le retrouve dans la nouvelle Mini John Cooper Works GP. Pas de banquette, mais bien une poutre métallique intégrée qui traverse la partie arrière de l'habitacle. Mais cette poutre est surtout là pour placer l'ambiance, et pour maintenir les bagages en place. Car le vrai travail de renforcement de la carrosserie de la Mini GP, il a lieu en-dessous. Ainsi tout le pont arrière a-t-il été retravaillé et renforcé, tandis qu'à l'avant, derrière le moteur, on trouve une barre anti-rapprochement.

EMBARGO---Set-1-(12)

Automatique

La Mini partage sa plateforme avec la BMW Série 1, on ne sera donc pas étonné qu'elle utilise le même moteur que la M135i : un 2 litres essence turbo, fort de 306 ch et 450 Nm. Mais contrairement à la Béhemme, la Mini se contente d'une transmission avant, aidée il est vrai par un différentiel à glissement limité monté entre les roues antérieures. La GP abat le 0-100 en 5,2 secondes et peut, sans limitation électronique, pousser jusqu'à 265 km/h. On regrettera la disparition de la boîte manuelle, Mini retenant ici la boîte auto 8 rapports avec palettes au volant.

EMBARGO---Set-1-(10)

On ignore encore le poids exact de la voiture, mais sans sa banquette arrière et avec ses nombreux éléments en carbone, on imagine quelque chose de plutôt raisonnable. On sait par contre qu'avec un échappement "straight pipes" et deux sorties de 90 mm de diamètre, la voiture va faire du bruit !

EMBARGO---Set-1-(2)

Collector en puissance

Les prix n'ont pas encore été communiqués, mais il est clair qu'ils seront un peu salés. La première GP, limitée à 2.000 exemplaires, vaut encore aujourd'hui entre 20.000 et 35.000€. Ceci a donc tout le potentiel d'un collector, que son millésime "2020" apposé çà et là dans l'habitacle et sur les flancs ne fera que renforcer.

EMBARGO---Set-1-(9)

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Jaguar F-Type: Sauvons le coupé !

Actualité auto

Schmidt OSS Project Blitz : Porsche 912 électrique

Actualité auto

Dacia Duster : une Papamobile façon Aldi

Actualité auto
Afficher plus