Passer au contenu principal

Nouveau design - fonctions familières

Découvrez notre nouveau design, que nous déploierons pas à pas sur l'ensemble du site.

Encore une chose...

Merci de participer à l'avant-première de notre nouveau design. Vous verrez quelques autres changements de couleurs au fur et à mesure de la mise à jour de votre expérience sur notre design final.

Nissan Z Proto : la sportive désirable dont l'Europe sera privée

Bonne nouvelle! La famille Z de Nissan n'est pas morte. Avec la Z Proto, la marque dévoile le successeur de la 370Z. Mauvaise nouvelle : elle n'arrivera pas en Europe.

Nissan produit des voitures sous sa famille Z depuis les années 1960. Avec la 240Z comme point de départ. Elle a été suivie par les 280ZX, 300ZX, 350Z et l'actuelle 370Z. Cette dernière version est sur le marché depuis 12 ans maintenant, il est donc plus que temps de lui trouver un successeur. Parce que l'intérieur désuet de la 370Z ne peut plus cacher son âge. Heureusement, l'avenir est assuré avec la Z Proto : une sportive à propulsion de 400 ch. Bref, un rêve pour les fous d'auto.

Cayman japonais

Grâce à ses dimensions compactes, Nissan a également pour but d'en faire une sportive plutôt agile. Bien que les Z des deux dernières décennies aient été propulsées par un moteur atmosphérique, cette nouvelle venue revient à la suralimentation. Il s'agit très probablement d'un V6 de 3,0 litres avec non pas un mais deux turbos. Bon pour les 400 ch mentionnés ci-dessus. Un chiffre qui met cette Z Proto dans la mare des Porsche Cayman, BMW M2 et Toyota Supra.

Nissan Z Proto

Cependant, Nissan veut profiler sa future Z comme une auto un peu plus extrême que cette Supra. Car cette Z Proto s'équipe d'une boîte manuelle. Eh oui, 400 ch, boîte manuelle et propulsion. Voilà des ingrédients qui sont rares de nos jours. Cette Z Proto nous fait déjà saliver, pourtant il y a un hic…

Pas pour l'Europe

Oui, vous avez bien lu. Nissan ne mâche pas ses mots, le successeur de la 370Z ne viendra pas en Europe. Merci beaucoup, Bruxelles! À partir de cette année, des normes d'émission très strictes seront appliquées dans nos régions. En bref : les émissions de CO2 des flottes des constructeurs doivent être aussi faibles que possibles. Bien sûr, une voiture de sport comme celle-là n'est pas très pratique. Ajoutez à cela le déclin des ventes de voitures de sport en Europe au profit des crossover et les relations agitées actuelles entre Nissan et Renault et vous comprendrez pourquoi Nissan n'a pas envie d'investir du temps et des efforts en Europe.

Nissan Z Proto

Qu'est-ce que cela signifie concrètement? Tout comme nous n'aurons pas de successeur à la 370Z, il y a une réelle chance qu'une nouvelle GT-R nous passe aussi sous le nez. Mais en échange, nous obtiendrons de nouveaux crossovers et plus de modèles électriques de la marque japonaise. La vidéo a peut-être tué les stars de la radio, mais l'Europe a définitivement lynché la voiture de sport.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Renault étend sa gamme hybride E-Tech

Actualité auto

La Volkswagen Golf GTI Clubsport se rapproche de la Golf R

Actualité auto

Audi Q8 TFSI e : SUV-Coupé branché (2020)

Actualité auto
Afficher plus