Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.

Nouveauté : la BMW Série 1 se refait une beauté (2024)

BMW a terminé le facelift en profondeur de sa Série 1. Il a pris une telle ampleur que seules les portes avant ont été reprises. En conséquence, BMW parle officiellement de quatrième génération. Mais quelles sont les nouveautés ?

La plus petite des BMW s'en tient à la nouveauté. Là où la marque allemande procède souvent à de subtils facelift, la Série 1 a subi une refonte si sévère que BMW parle réellement de quatrième génération. Bien qu'elle utilise en grande partie les mêmes composants sous la peau, seule les portes avant sont reprises du modèle actuel.

Polarisant

Comme on peut s’y attendre de la part de BMW, la marque allemande veut polariser avec le design de la nouvelle Série 1. Les porte-à-faux sont plus longs, l'habitacle est plus haut, la face avant s’affine et la calandre pousse à l'horizontale. A l'arrière, les feux ont un profil plus prononcé ainsi que quatre silencieux d'échappement pour la M135. Bien qu'elle ne soit pas aussi expressive que le XM, la nouvelle Série 1 s'impose avec assurance.

bmw m135 xdrive 453

À l'intérieur, on voit clairement la nouvelle empreinte de BMW. Il s'agit du Curved Display où deux écrans sont cachés derrière un panneau de verre incurvé. Ceux qui espéraient encore trouver des boutons sur le tableau de bord seront déçus : la Série 1 passe au tout numérique. L’habitabilité restant identique, la place des passagers arrière et le volume du coffre sont préservés. En revanche, la garde au toit est un peu plus importante. Le cuir est complètement banni et remplacé par de l'Econeer, un tissu fabriqué à partir de bouteilles PET recyclées.

Le « i » prend sa retraite

Bien que l'extérieur semble prétendre le contraire, la nouvelle Série 1 reste pratiquement inchangée sous la peau. On peut dire que le châssis a été affiné, mais qu'il utilise les éléments déjà existants. Il en va de même pour les moteurs, bien que le « i » soit désormais exclusivement réservé aux modèles électriques.

bmw m135 xdrive 9

Par conséquent, on ne parle plus des 120i et M135i. La première continue avec un 3-cylindres essence de 1,5 litre développant 170 ch, la M135 monte à 300 ch grâce à un 4-cylindres de 2,0 litres. Une version d'entrée de gamme 116 est également prévue. Le diesel est toujours au catalogue, avec les 118d ou 120d. Dans les deux cas, il s'agit d'un 4-cylindres diesel de 2,0 litres développant respectivement 150 ou 163 ch. Même après cette mise à jour, on ne trouve toujours pas de version électrique ou hybride rechargeable dans la gamme de la Série 1.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

ruf ctr prototype yellowbird 2

5 bêtes de puissance emblématiques des 50 dernières années

Actualité auto
bugatti tourbillon

Magistrale : Bugatti Tourbillon, une œuvre d'art avec 1 800 ch (2024)

Actualité auto
P90557401 highRes the-all-new-bmw-m5-0

La BMW M5 se transforme en berline hybride de 2,4 tonnes et 727 ch (2024)

Actualité auto
Afficher plus