Passer au contenu principal

Nouveau design - fonctions familières

Découvrez notre nouveau design, que nous déploierons pas à pas sur l'ensemble du site.

Encore une chose...

Merci de participer à l'avant-première de notre nouveau design. Vous verrez quelques autres changements de couleurs au fur et à mesure de la mise à jour de votre expérience sur notre design final.

Renault: les véhicules électriques chinois vont inonder l'Europe

Pendant des années, il semblait évident que nous, Européens, achetions une voiture européenne. Pourtant, selon Renault, une tempête se prépare à déranger notre marché. Une tempête faite de voitures électriques chinoises et abordables.

Les marques automobiles s'expriment rarement sur leurs concurrents, c'est la coutume. Pourtant, Jean-Dominique Senard, président du groupe Renault, a pleinement exprimé ses inquiétudes lors d'une audition devant le Parlement Français.

Ils arrivent…

Il craint de voir une Europe inondée de voitures électriques chinoises. Au moment où les constructeurs européens essayent de développer leurs gammes électriques, les Chinois arrivent avec des modèles abordables, fiables et sûrs.

Renault Fear Chinese EV

D'ailleurs, Monsieur Senard ne base pas ses inquiétudes sur les dires de Madame Irma. Les constructeurs chinois sont déjà actifs en Europe. MG est aux mains des Chinois depuis 2005 et s'est déjà installé en Europe occidentale. Polestar ouvrira ses livres de commande à l'automne. Bien que la marque soit sœur de Volvo, les deux appartiennent au Chinois Geely.

Concurrence grandissante

Et cela ne s'arrête pas là! L'Europe compte déjà d'autres marques chinoises telles Maxus, BAIC, BYD, Aiways, Xpeng Motors et DFSK. Elles ont toutes le même modus operandi : offrir des véhicules électriques à des prix abordables avec le même niveau de sécurité que la concurrence européenne.

Renault Fear Chinese EV

Il va sans dire que les marques européennes n'accueillent pas cette concurrence à bras ouverts. Cependant, l'introduction de lourdes taxes à l'importation destinées à contrecarrer ce phénomène ne semble pas si évidente car une bonne partie des constructeurs européens a un pied en Chine. Quoi qu'il en soit, l'arrivée des voitures électriques chinoises aidera le marché à se développer. En sus, plus la concurrence est forte, plus le client y gagne.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

La nouvelle Citroën C4 prend des airs de Cactus

Actualité auto

BMW M5 facelift (2020) : comme prévu

Actualité auto

Seat Ateca : nouveau look pour le SUV espagnol

Actualité auto
Afficher plus