Reportage: Ice Grand Prix – Les sports d'hiver… autrement

Le Ice Grand Prix de Zell-am-See, en Autriche, reprend vie. Un spectacle pour les yeux et les oreilles, pour lequel il faut être prêt à affronter les -10°.

Le Ice Grand Prix se déroulait à Zell-am-See depuis les années 50. S'il y fait assez froid, on avait pris l'habitude de faire la course sur le grand lac gelé, que ce soit avec des skieurs accrochés derrière les voitures, ou lors de courses plus classiques. Cette tradition a duré jusqu'en 1974. Le week-end dernier, elle a été ressucitée, lors d'un évènement se déroulant certes sur la terre ferme, mais qui n'en fut pas moins spectaculaire.

Röhrl

La famille VW était notamment présente au grand complet, avec des pièces de son musée et des voitures de course et de rallye modernes. Par exemple, une Formula E électrique chaussée de pneus à gros clous s'éclatait sur la piste de glace, tandis qu'une Audi DTM recherchait un peu d'adhérence, et que nous admirions le fameux Walter Röhrl drifter dans une Audi Quattro. VW avait aussi dépêché sa toute nouvelle Polo GTI R5 de Rallye, ainsi que la Golf Groupe A de 1986 ou encore la Golf Pikes Peak de 1987, dotée de deux moteurs. Skoda était là également avec une Fabia, et Porsche a pour la première fois montré sa 718 Cayman de rallye en action.

En plus de tout cela, une foule de participants s'étaient déplacés avec leurs pièces de collection, comme une Lancia 037, une Porsche 550 Spyder, une Amos Lancia Delta et même une Toyota Camry… de Nascar. C'est pas tous les jours qu'on voit réunies de telles voitures, encore moins pour danser sur la glace.

Direction Nürburgring

En marge du IceGP, VW a fait savoir qu'elle avait cette année trouvé un nouveau défi pour sa voiture de course électrique I.D. R, qui a gagné en 2018 la course de côte de Pikes Peak, établissant au passage le record absolu de 7'57''148. En 2019, le pilote français Romain Dumas s'attaquera avec la voiture au record du tour du Nürburgring pour une voiture électrique. Actuellement, ce record est de 6'45''009.

A notre avis, il n'y a aucun doute que VW puisse atomiser ce record, probablement au cours de l'été prochain. La vraie question est de savoir de combien se rapprochera VW du record absolu du Nordschleife, établi en 2018 par la Porsche 919 Hybrid à 5'19"55. Là en revanche, il est peu probable que VW fasse mieux, la Porsche étant vraiment plus puissante. Pour décrocher un bon chrono, c'est surtout à l'aérodynamique de la voiture que VW devra travailler, puisque rien ne change sur le plan mécanique. Dumas et VW Motorsport se lanceront dès ce printemps dans un programme de tests, qui les emmènera sur différents circuits. Bien sûr, un test préalable sera aussi réalisé au Nürburgring.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Porsche 718 Spyder & Cayman GT4 : la pureté n'est pas morte !

Peugeot 2008 : Success Story, chapitre 2

Renault Zoé 2019 : toujours plus loin…

Afficher plus