Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.

Une voiture électrique sur cinq en Europe a un passeport chinois

En février 2024, 20 % des nouvelles voitures électriques immatriculées en Europe provenaient de Chine. Les européens n’ont pourtant pas les mains propres…

La plus grande évolution du secteur automobile en Europe au cours des cinq dernières années, ce n’est pas tant la voiture électrique que la montée en puissance des marques chinoises. Cet impact commence maintenant à être extrêmement clair dans les chiffres. On le constate déjà lorsque en consultant les chiffres de Jato Dynamics. C’est clair : 20 % des voitures électriques immatriculées en Europe sont produites en Chine.

Début d'année en fanfare

Cela étant, à l'heure actuelle, cette part pourrait même être plus élevée. En effet, les derniers chiffres du cabinet d'études Jato Dynamics remontent à février 2024. Il en ressort qu’avec 988 116 voitures immatriculées dans 28 pays européens, ça représente une croissance de 10% par rapport à février 2023.

dacia sandero stepway extreme 24

La voiture essence est restée très populaire, avec une part de marché de 61 %. Le diesel, quant à lui, a vu sa part chuter à peine à 15 %. Le reste du volume est occupé par les hybrides rechargeables, les hybrides, les carburants alternatifs et, bien sûr, les électriques. C'est surtout dans ce dernier segment que l'on observe une évolution intéressante : la main de plus en plus forte de la Chine.

Plus que la Corée du Sud

Avant de penser que le président chinois Xi Jinping a lancé une attaque en règle contre l'Europe, il convient de nuancer. Les chiffres ci-dessous ne renvoient pas aux « marques automobiles chinoises », mais plutôt aux « voitures électriques construites en Chine ». Une nuance importante, puisque des marques comme Volvo, MG, Tesla et Dacia construisent également en Chine des voitures destinées à l'Europe.

Chinese-Auto-Europa 02

Qu'en est-il maintenant ? En février 2024, une voiture électrique immatriculée en Europe sur cinq portait un passeport chinois. Si on inclut les voitures chinoises équipées d'autres groupes motopropulseurs, on constate une croissance de 45 % par rapport à février 2023. Pour mettre cela en perspective, aujourd'hui, environ 4 % de toutes les voitures neuves en Europe (quel que soit le groupe motopropulseur) viennent de Chine. Par conséquent, la Chine surpasse l'Italie, la Corée du Sud, le Maroc et la Roumanie. Des pays qui produisent traditionnellement des voitures en série pour l'Europe.

King MG

Il est donc indéniable que d'énormes volumes de voitures chinoises entrent en Europe. En examinant de plus près ces 4 % de février 2024, on remarque d'autres détails intéressants. Par exemple, un peu moins de la moitié des voitures produites en Chine (44 %) portent un logo Tesla, Volvo ou Dacia.

Chinese-Auto-Europa 03

MG, en revanche, s'approprie un pourcentage impressionnant de 40 % du total des voitures produites en Chine pour l'Europe. Ce qui permet de qualifier la marque de leader du marché. Elle devance même BYD, qui, avec une foule d'autres marques chinoises, doit se disputer les 16 % restants.

Bonne nouvelle

La bonne nouvelle si vous êtes contre les voitures fabriquées en Chine ? Si les chiffres semblent impressionnants, le secteur automobile chinois a encore beaucoup de chemin à parcourir avant de pouvoir réellement avoir un impact important en Europe. L'Allemagne, par exemple, représente 20 % des voitures produites pour l'Europe. Elle est suivie de près par l'Espagne (14 %) et la France (7,9 %). Quand on compare, les 4 % de la Chine sont plutôt maigres.

2023 BYD BELUX SEAL ACTIONS 001

La bonne nouvelle, si vous appréciez une voiture chinoise de BYD ou de MG, par exemple, c'est que ces deux marques vont bientôt mettre en place une production européenne. Leapmotor, la « nouvelle » marque chinoise à bas prix de Stellantis (qui possède également Peugeot, Fiat et Jeep), commencera à produire des voitures en Pologne cette année pour faire front à la Dacia Spring qui sort de la chaîne de production en Chine. Oui, le secteur automobile est complexe, qu'on se le dise.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

kia ev6 667

Nouveauté : la Kia EV6 fait l'objet d'un facelift (2024)

Actualité auto
caterham seven 485 csr final edition 68

Caterham 485 Final Edition : la dernière Caterham à moteur atmo (2024)

Actualité auto
Volkswagen-California-2024-INTRO

À temps pour l’été : le nouveau Volkswagen California (2024)

Actualité auto
Afficher plus