VW T-Roc Cabrio : Banc solaire sur pilotis

Le Range Rover Evoque Cabrio a fait un émule ! VW s'essaie à son tour au SUV décapotable, avec son petit T-Roc Cabrio.

Un SUV cabriolet, ce n'est pas vraiment nouveau, puisqu'avant le Range Evoque, il y avait déjà eu le Nissan Murano Cabrio. Mais le genre n'a jamais vraiment conquis les foules. Après de beaux débuts en 2016, l'attrait pour l'Evoque Cabrio s'est vite essoufflé. Land Rover a très récemment renouvelé l'Evoque mais à ce jour, on ne parle pas encore d'une nouvelle version cabrio. Bref, cette petite histoire n'a pas tout à fait convaincu.

DB2019AU01008 large

Capote triple couche

Mais ça n'effraie manifestement pas VW, puisque le constructeur lance ce T-Roc, coiffé d'une capote triple couche, ce qui fait de lui l'unique cabriolet de son segment. Un cabriolet 4 places, de surcroit. La capote est bien sûr électrique, et peut-être commandée en roulant, jusqu'à 30 km/h. Ouverture et fermeture ne demandent que 9 secondes. Derrière les appuie-tête postérieurs, il y a deux arceaux de sécurité qui se déploient automatiquement quand la voiture présente un risque de retournement. La capote repliée prend place dans le coffre, ce qui entame bien sûr un peu son volume, et l'ouverture de ce coffre n'est pas non plus des plus pratiques.

DB2019AU01017 large

Moteurs TSI

VW propose le T-Roc Cabrio avec un choix de deux moteurs essence : le 3 cylindres 1.0 de 115 ch et 200 Nm, ou le 4 cylindres 1.5 de 150 ch et 250 Nm. Ces deux moteurs sont associés en série à une boîte manuelle 6 rapports, et une double-embrayage DSG 7 rapports est disponible en option avec le 1.5.

Les VW T-Roc Cabrio sera lancé au printemps 2020. Les tarifs ne sont pas encore connus.

DB2019AU01020 large

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Interclassics Brussels : Bentley et les Italiens à l'honneur

Actualité auto

Ferrari Roma : Taillée pour affronter la concurrence

Actualité auto

Skoda Octavia: Quel style !

Actualité auto
Afficher plus