Changer l'essuie-glace

Changer d'essuie-glace : un savoir-faire à maîtriser

Les essuie-glaces font partie des équipements incontournables de tout véhicule. Pour disposer d’essuie-glaces performants, il est impératif de les remplacer à intervalles réguliers.

Pour disposer d’essuie-glaces performants, il est impératif de les remplacer à intervalles réguliers. Comment changer ses essuie-glaces et de quelle manière évaluer l’état de ceux équipant actuellement la voiture ?

Le changement d'essuie-glaces : identifier le meilleur moment

De nombreux spécialistes recommandent de changer ses essuie-glaces au moins une fois tous les ans. En pratique, ce rythme diffère significativement selon les conditions météorologiques et la pluviosité, plus particulièrement de la région dans laquelle le véhicule est amené à rouler. Pour une sécurité optimale, il ne faut pas attendre l’usure de ces équipements pour penser à les changer. Pour cela, un simple contrôle visuel pourra déceler les éventuels signes de fatigue du matériel. Le caoutchouc qui compose les essuie glace est un indicateur fiable à ce sujet. Changer le caoutchouc des essuie-glaces est essentiel pour maintenir une bonne visibilité durant tout le trajet. Outre ce dernier, d’autres manifestations témoignent de la nécessité de changer d'essuie-glace. Changer le balai de l'essuie-glace est également impératif si celui-ci fait un bruit excessif lors de son passage, que son glissage sur le pare-brise a perdu de sa fluidité ou que ce dernier montre quelques signes de fatigue. N'importe lequel de ces signes veut dire qu’il est grand temps de le changer.

Changer un essuie-glace : une opération simple à la portée de tous

Pour savoir comment changer un essuie glace, les recommandations suivantes seront très utiles aux néophytes. Lorsque vient le moment de changer le balai d'essuie-glace ou toute autre partie du dispositif, il faut veiller à en acheter des nouveaux ayant des références identiques aux anciens. Le changement du balai d'essuie-glace est une opération de maintenance sans difficulté majeure, et il sera possible de réaliser celle-ci soi-même sans avoir à louer les services d’un professionnel. Pour la bonne exécution de la manœuvre, il suffit simplement de lire attentivement la notice fournie dans chaque lot d’essuie-glaces acheté et de suivre à la lettre chaque étape décrite. Dans la majorité des cas, la démarche est sensiblement la même. Il faut tout d’abord que le bras de l’essuie-glace à changer soit relevé et que ce dernier soit placé perpendiculairement au pare-brise. Pour retirer le caoutchouc de l'essuie-glace défectueux, il suffit seulement de repérer à quel endroit ce dernier est fixé au bras métallique et de dégager délicatement le balai. Selon les modèles, la fixation se présente sous forme de goupille, ou de languette, mais le procédé reste le même. Au cours du retrait du balai usé, il faut également veiller à ce que l’armature ne revienne pas violemment sur le pare-brise.

Pour la mise en place du balai neuf, il suffit simplement de procéder de la même façon dans le sens inverse. Pour s’assurer que le nouvel essuie-glace est bien fixé à l’armature, un clic doit normalement être entendu. Une fois ceci fait, l’usager pourra remettre le bras dans sa position initiale en prenant soin de ne pas le lâcher trop brusquement sur le pare-brise. Dans le cas d’un changement complet des essuie-glaces du véhicule, le même processus est à répéter pour le second équipement à l’avant du véhicule sans oublier celui situé sur le pare-brise arrière.

Un entretien régulier pour prolonger la vie de ses essuie-glaces

Comme de nombreux équipements du véhicule, la durée de vie de ses essuie-glaces peut être prolongée s’ils sont entretenus consciencieusement et ceci contribuera aussi à maintenir leurs performances intactes. Pour cela, et avant de se résigner à changer d'essuie-glace, ce matériel s’entretient tout simplement au moyen d’une éponge avec de l’eau chaude à appliquer sur les raclettes. Il faudra ensuite sécher le tout à l’aide d’un chiffon. Pour ce qui est des axes permettant aux différents balais de traiter le pare-brise, l’usager doit les lubrifier afin de fluidifier les mouvements des balais. Le contrôle des essuie-glaces ne se limite pas seulement aux balais. Il peut s’avérer nécessaire de changer le moteur des essuie-glaces ou de veiller à ce que les gicleurs qui acheminent le liquide lave-glace ne soient pas obstrués, ou qu'ils ne doivent faire l'objet d'un réglage. Cette manipulation peut se faire sans outil spécifique. Changer d'essuie-glace se fait généralement à l’issue de la période hivernale car c’est pendant celle-ci que les équipements sont les plus sollicités généralement.

Du fait que l’échange d’essuie-glace soit un procédé sensiblement identique d’un modèle de véhicule à l’autre, il s’agit d’une opération réalisable par tous. Composé de trois éléments majeurs que sont le bras, la lame ainsi que le caoutchouc, l’essuie-glace est un équipement qui mérite une attention toute particulière de la part de l’usager. Dès lors que le pare-brise ne peut plus être nettoyé correctement ou si le passage du caoutchouc se fait de manière chaotique, le remplacement de son matériel doit se faire sans délais. Pour savoir quel type d’essuie-glace acheter, il suffit simplement de consulter le manuel d’entretien du véhicule, dont un chapitre entier est consacré à ce sujet. En terme de tarifs, la gamme de prix va d’une vingtaine à une soixantaine d’euros pour une paire d'essuie-glaces selon le type de véhicule.

Tous les articles

Dégivrer pare brise

Conseils utiles · Entretien voiture

Poser un film de protection sur les vitres

Conseils utiles · Entretien voiture

Lustrage de la voiture

Conseils utiles · Entretien voiture
Afficher plus