Nettoyer les sièges en cuir

Nettoyer le cuir d'une voiture : guide des bonnes pratiques

Entretenir le cuir d'une voiture répond autant à des considérations esthétiques que pratiques.

Du fait de la fragilité de cette matière, son entretien s’avère indispensable pour prolonger au maximum sa durée de vie et sublimer l’intérieur de son véhicule. En suivant quelques recommandations simples à mettre en œuvre, l’entretien des sièges en cuir de sa voiture ne se présentera plus comme une corvée mais comme une réelle chance d'accroître le confort et la classe de son intérieur.

Nettoyage du cuir auto : un aspect incontournable de l’entretien

Plus que la matière synthétique, le cuir se distingue par sa grande vulnérabilité aux agressions extérieures, telles que la chaleur, le soleil, l’humidité et même les frictions générées par le conducteur et ses passagers. Si aucun entretien n’est réalisé, ces différents facteurs externes peuvent, à terme, diminuer le niveau de protection du cuir et dégrader sa couleur d’origine. Pour éviter qu’une telle chose ne se produise, l’entretien cuir auto doit impérativement figurer parmi les opérations de nettoyage courant de l’intérieur du véhicule. Pour un entretien du cuir d'une voiture digne de ce nom, le cuir doit faire l’objet d’un entretien sommaire chaque mois auquel s’ajoute un nettoyage plus approfondi, tous les trois mois environ. Tout dépendra de la fréquence d'usage de l'automobile. En ce qui concerne sa couleur, plus le cuir sera clair, plus celui-ci nécessitera un entretien rigoureux et régulier.

Entretenir les sièges en cuir d'une voiture : quelques règles d’usage

Avant d’aborder directement la question du nettoyage du cuir de la voiture, il est nécessaire de vérifier au préalable si les sièges présentent des traces d’usure ou de déchirure, ceci afin d’éviter que de l’eau ne pénètre par ces ouvertures et ne vienne l'endommager. Une autre précaution à prendre est de consulter le guide d’entretien du véhicule afin de prendre connaissance des produits déconseillés pour nettoyer le cuir de son auto. Avant d’appliquer tout type de produit, l’usager doit procéder à l’aspiration des sièges afin d’en enlever toute trace de poussière ou de résidus en prenant soin d’utiliser un embout adapté pour ne pas risquer d’abîmer le cuir.

Si l’aspirateur est efficace pour traiter les salissures déposées sur le cuir, certaines taches peuvent avoir imprégné le cuir. Dans ce cas précis, l’utilisation d’un produit nettoyant spécialisé dans le traitement du cuir permettra de faire disparaître la moindre trace. Ce produit sera appliqué à l'aide d'un simple chiffon. Pour bien faire pénétrer le produit à l’intérieur du cuir, des mouvements circulaires sont à privilégier. Il faudra attendre quelques instants avant de passer à l’étape suivante, à savoir le lustrage.

Comment nettoyer le cuir d'une voiture en profondeur ?

Nettoyer le cuir d'une voiture doit être une opération englobant l’ensemble des cuirs sans omettre la moindre surface. Aussi, pour un entretien efficace, l’utilisation d’une brosse sera la meilleure solution pour traiter les moindres recoins du siège. Le produit devra être vaporisé dans un premier temps sur le cuir avant le passage de la brosse. Dans le cas de la présence de trous ou de déchirures, il faut appliquer le produit directement sur la brosse avant de passer celle-ci avec précaution sur les zones sinistrées. Une fois le produit appliqué sur l’ensemble du cuir, l’usager devra passer un chiffon sec afin d’ôter le produit en excès et les saletés résiduelles.

Pour être sûr de ne pas endommager les cuirs de ses sièges, il est fortement déconseillé de recourir à des produits ménagers traditionnels, qui ont tendance à amoindrir l'élasticité et la douceur du cuir ainsi que sa couche de protection. Dans la même logique, certaines parties de l’habitacle ne doivent pas être mises en contact avec le produit utilisé lors du nettoyage du cuir. Nettoyer le cuir d'une voiture doit exclure l’usage de l’eau qui altère fortement celui-ci.

Prolonger la durée de vie de ses sièges en cuir

Si le cuir qui compose les sièges des voitures se distingue par sa résistance, il n’en demeure pas moins sensible à certaines habitudes du conducteur. L’utilisation systématique de la climatisation dans le véhicule, par exemple, nécessite une hydratation régulière de son cuir. Pour cela, les produits composés de cire d’abeille et spécialement conçus pour le traitement du cuir peuvent être employés sur chaque équipement de l’habitacle contenant du cuir, qu’il s’agisse des sièges, du tableau de bord ou encore du volant sans la moindre restriction. La rénovation des sièges en cuir est également envisageable au moyen d’un rénovateur qui permettra à ce dernier de retrouver son élasticité et sa couleur d'origine. Il convient d’acheter un rénovateur de qualité afin que le résultat soit à la mesure des attentes. Ce produit, à appliquer deux fois par an à l'aide d'un chiffon, doit être frotté sur le cuir délicatement. Il n’est pas nécessaire d’utiliser le produit en excès, car le surplus non absorbé par le cuir rendra ce dernier graisseux. Pour que les propriétés nourrissantes du rénovateur puissent agir dans les meilleures conditions possibles, il faut garer son véhicule dans une zone ombragée, car ce produit s'altère au contact des rayons UV. L'usager devra patienter pendant une heure avant de passer un chiffon à microfibre sur les sièges ainsi traités. Matière noble et fragile, le cuir des voitures exige un entretien spécifique afin de conserver sa brillance et son esthétisme raffiné.

Tous les articles

Entretien climatisation voiture

Conseils utiles · Entretien voiture

Lave glace

Conseils utiles · Entretien voiture

Dégivrer pare brise

Conseils utiles · Entretien voiture
Afficher plus